Recherche
Se connecter
Méthodologie

La méga boîte à outils du Manager leader
Chapitre VIII : ÉQUILIBRE PERSONNEL

Fiche 09 : L'acceptation des émotions

  • Retrouvez 15 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La méga boîte à outils du Manager leader

8 chapitres / 100 fiches

  • Imprimer

SE RECONNECTER AVEC SES ÉMOTIONS EN QUATRE ÉTAPES


En résumé

Les émotions négatives s'accompagnent généralement d'une douleur, parfois forte, ce qui les rend difficiles à vivre. Elles deviennent alors logiquement le problème à résoudre et se traduisent par des comportements inadaptés.

Pour éviter ces comportements et leurs conséquences, il est utile de mettre en place une régulation émotionnelle qui vise à diminuer l'intensité douloureuse, sans supprimer totalement l'émotion. Ainsi, pour gérer ses émotions, il est nécessaire à un premier niveau d'observer, comprendre et exprimer ses émotions, pour à un deuxième niveau les accepter.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • L'expression des émotions est régie par des règles sociales renforcées par un contexte familial, qui rendent certaines personnes incapables de reconnaître et surtout d'exprimer leurs émotions dans certaines situations. Une émotion ne peut être gérée que si elle est reconnue consciemment, et la verbalisation participe de ce processus.
  • Lorsque ni la situation, ni l'expérience que l'on en a ne peuvent être changées, du moins pour le moment, alors il est nécessaire de l'accepter et de devenir " tolérant à la détresse ". En effet, moins la douleur est acceptée, plus elle est assurée et intensifiée.

Contexte

Ce processus, issue de la thérapie comportementale dialectique a fait ses preuves dans le traitement des troubles d'anxiété : il est d'autant plus utile pour vous que votre vocabulaire émotionnel est limité, signe que vous n'avez pas l'habitude d'exprimer vos émotions.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Verbalisez ce que vous ressentez, en vous posant les questions suivantes :

  • Quel mot ou quelle expression peut décrire ce que vous ressentez ? = " je suis ... (qualificatif) "
  • Quelle action ou métaphore peut représenter ces sensations ? = " je me sens comme ... (métaphore) "

Acceptez ensuite ces sensations et cette émotion. Ne jugez pas votre émotion comme étant inadaptée, mauvaise, injuste, pénible, embarrassante... Ne vous critiquez pas lorsque vous ressentez cette émotion. Acceptez votre émotion comme elle est dans le moment. Dites-vous : " je ne peux rien faire pour le moment pour changer ce que je ressens ou changer la situation, alors il est préférable d'accepter plutôt que de faire empirer la situation ".

Méthodologie et conseils

  • Lorsque les sensations se manifestent, il faut apprendre à ne pas les bloquer, les supprimer, les repousser, les intensifier...
  • Si cet exercice vous rend mal à l'aise, rappelez-vous que vous n'êtes pas votre émotion ou remémorez-vous un temps où vous vous êtes senti différemment.
  • C'est souvent la manière dont les émotions sont intellectualisées qui rend les choses pires qu'elles ne sont.
  • L'acceptation n'est ni l'approbation ni une marque d'accord. La tolérance à la détresse est une compétence qui permet d'accepter la vie comme elle est dans le moment. Elle nécessite de la volonté pour faire face à l'obstination de l'esprit.

Avantages

  • L'acceptation d'une émotion apporte immédiatement un sentiment de calme qui facilite notamment la résolution de problèmes.
  • En faisant prendre conscience à vos collègues ou votre manager de ce que vous ressentez, vous pourrez enfin les inciter à changer de comportement à votre égard !
  • " Étiqueter " une émotion permet de faire la différence entre soi et l'état étiqueté, ce qui aide à prendre de la distance par rapport à l'émotion.

Précautions à prendre

  • Pour utiliser cet outil, il y a trois mythes à dépasser :

    • Si vous refusez d'accepter quelque chose, cela va changer comme par magie.
    • Si vous acceptez une situation douloureuse, alors vous devenez mou et êtes condamné à abandonner ou à céder.
    • Si vous acceptez une situation douloureuse, alors vous acceptez une vie de douleur.

Pascale BÉLORGEY et Nathalie VAN LAETHEM

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu