Recherche
Se connecter
Méthodologie

La méga boîte à outils du Manager leader
Chapitre VIII : ÉQUILIBRE PERSONNEL

Fiche 02 : Les sphères de vie

  • Retrouvez 15 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La méga boîte à outils du Manager leader

8 chapitres / 100 fiches

ÊTRE EN PHASE AVEC SES DIFFÉRENTES SPHÈRES DE VIE



En résumé

Les sphères de vie représentent les différentes facettes de notre vie, auxquelles nous consacrons un certain pourcentage de temps, d'énergie et de préoccupation : personnelle, affective et familiale, sociale, professionnelle. Parfois, nous sentons que nous dépensons trop d'énergie dans l'une ou l'autre et nous ne nous sentons pas en harmonie avec nous-mêmes. Il est donc important de rééquilibrer l'énergie consacrée à chacune. Par la présence attentive, nous rééquilibrons naturellement nos sphères de vie. La représentation graphique nous indique les écarts entre le vécu réel et le souhaité.

l'utiliser ?

Objectif

Mieux s'adapter aux exigences de notre vie, mieux réagir dès que l'on ressent un déséquilibre dans les différentes sphères de notre vie : en les dessinant telles que nous les ressentons, comparées à ce que nous souhaiterions comme le mieux pour nous, nous prenons conscience de nos aspirations profondes.

Contexte

Chaque fois que nous nous sentons écartelés, sous pression, ou que nous avons envie d'autre chose, de changer de métier, de mode de vie, nous pouvons utiliser cet exercice, très simple.

Comment l'utiliser ?

Étapes

1.Listez ce que vous intégrez dans chacune des quatre principales sphères de vie :

  • Personnelle : soi, ce qui nous ressource, sommeil, santé, détente, loisirs, sports...
  • Affective/familiale : relations avec son conjoint, ses enfants, parents, frères et soeurs, cousins...
  • Sociale : activités et relations avec ses amis, ses voisins, son réseau de connaissances, vie associative...
  • Professionnelle : métier, projets professionnels, études initiales ou continues, relations professionnelles...

2.Représentez les sphères sous forme de rond sur une feuille. Donnez-leur une taille représentant l'importance qu'elles ont dans votre vie actuelle. Les rapprocher ou les espacer selon qu'elles sont en proximité ou non. Les sphères peuvent se chevaucher ou être accolées si les sphères sont proches (si votre activité sociale est faite essentiellement de relations professionnelles, par exemple).

3.Observez la représentation graphique. Vous sentez-vous en phase avec la taille de ces sphères ? Quels sentiments cela vous inspire-t-il ? Votre style de vie actuel correspond-il à vos aspirations profondes ?

4.Sur une autre feuille, dessinez à nouveau les quatre sphères telles que vous les souhaiteriez. Moins il y a d'écart, et plus vous êtes en phase avec vous-mêmes. Observez les sphères que vous avez diminuées et celles que vous avez augmentées. Écrivez sur chacune des sphères ce que vous voulez développer ou ajouter, réduire ou supprimer : activités, relations ou temps.

Méthodologie et conseils

Nous, individus, sommes au coeur de ces sphères de vie. Celles-ci sont reliées les unes aux autres et ne vivent pas indépendamment. C'est notre perception qui compte. En équilibrant chacune en fonction de nos aspirations, de notre rythme et de notre style de vie, nous sommes alors en harmonie avec nous-mêmes et pouvons envisager nos projets de façon réaliste pour nous.

C'est une chose de savoir que nous sommes très pris par notre travail ou par nos projets familiaux, mais c'en est une autre que de voir représentés devant soi les déséquilibres. C'est cette visualisation graphique qui nous permet de prendre conscience des écarts entre notre vécu et nos souhaits profonds.

Avantage

  • En peu de temps, avec un simple crayon et une feuille de papier, on peut prendre conscience de son équilibre de vie.

Précaution à prendre

  • La visualisation graphique des sphères ne doit pas donner lieu à jugements ou critiques, mais plutôt à une nouvelle vision plus positive.

Comment être plus efficace ?

Parfois, nous nous sentons dispersés, écartelés entre plusieurs sollicitations, notamment entre notre vie personnelle intime et notre vie professionnelle. Nos sphères de vie sont alors mal accordées entre elles et ne se complètent pas l'une l'autre pour notre plus grand bien.

Il est possible qu'un rôle ou une activité nous prennent plus d'énergie au détriment d'autres rôles ou activités qui nous sont nécessaires dans notre vie.

Les rôles de ma vie

La notion du rôle que j'incarne et qui fait partie de ma personnalité apporte un regard complémentaire à l'exercice des sphères de vie. Car s'il est nécessaire pour soi de rééquilibrer son énergie et son temps, il est aussi important de comprendre comment un rôle nécessaire dans l'une de nos activités peut se diffuser dans d'autres sphères où il n'est pas utile, voire déplacé.

Dans chacune de nos activités et nos sphères de vie, nous tenons un rôle, conscient ou non, voire plusieurs. Ainsi par exemple, professionnellement :

  • Le collaborateur exemplaire, rebelle, créatif, aimable ou rigoureux...
  • Le patron visionnaire, gestionnaire, autocratique ou charismatique...
  • Le manager empathique, expert, leader ou collaboratif...

    Il existe de nombreux autodiagnostics qui permettent de se définir. Mais là n'est pas la question. L'observation à laquelle prêter attention est celle-ci :

  • Quel rôle professionnel perdure dans ma vie personnelle ? Et vice-versa ?
  • Quel rôle lié à une activité prend le pas sur une autre sphère de ma vie ?

Ce rôle que je prends professionnellement, par exemple, est-ce que je le prends dans mes loisirs aussi, ou avec ma famille ? Ou inversement ?

Repérer les déséquilibres

En repérant les différents rôles que nous vivons dans notre vie, sans rien modifier à notre personnalité, nous pouvons alléger les excès comportementaux ou inadaptés. Exemples de rôles inadaptés :

  • Un patron de PME très dirigiste dans le management de ses équipes qui conserve ce rôle en famille et attend de ses enfants et de sa femme la même rigueur d'organisation que dans son entreprise.
  • Cette femme très " mère poule " avec ses enfants et qui ne peut s'empêcher de traiter ses collaborateurs de la même manière.
  • Ce graphiste très créatif dans son travail et qui conserve ce rôle, même dans des réunions où la créativité n'est pas attendue.

Par l'acte d'être attentif, nous avons la capacité d'auto-observation, sans analyse ni introspection, ce qui nous permet d'ajuster notre comportement à la situation en cours. Appuyons-nous sur cette capacité pour adapter nos rôles à chaque situation, pour être accordés à chacune de nos sphères de vie, en ayant toujours la sensation de soi-même.

TéMOIGNAGE Caroline D.

Caroline D. est directrice marketing dans une grande PME européenne.

" Je réalise assez régulièrement cet exercice, et chaque fois, je suis étonnée de ce qu'il m'apporte : une nouvelle vision de la manière dont j'envisage ma vie, dont je souhaite réorienter mon énergie pour être plus en phase avec moi-même. Je commence par dessiner la sphère de " moi ", puis les autres sphères. "

Cela donne la figure suivante à gauche :


" Je regarde la représentation et me demande si je suis à l'aise avec cela. Mon travail me passionne et j'y suis très engagée ; ma vie de famille auprès de mon mari et de mes enfants est aussi essentielle, j'y consacre le reste de mon temps.

Cependant, je prends conscience que ma vie professionnelle et ma famille, auxquelles je suis attachée, empiètent sur ma vie personnelle. Parce que c'est dessiné devant moi, je prends de la distance et peux me remettre en question, ce que je fais. Je dessine alors la seconde représentation, qui me convient mieux, je me donne plus de place, je représente mon travail et ma famille à côté de moi mais sans empiéter sur moi et mes hobbys, et je rapproche ma vie sociale de ma vie personnelle, sans lui donner plus de poids. "

Pascale BÉLORGEY et Nathalie VAN LAETHEM