Un outil pour la mesure des remontées

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer


Secodip est en train d'analyser (de façon quantitative) les remontées des messages publicitaires en matière de marketing téléphonique. Tous types de messages dans les médias, dès lors qu'ils sont accompagnés de numéros de téléphone (Vert, Azur, Indigo, RTC, Audiotel ). « Notre objectif est d'offrir aux annonceurs la possibilité d'avoir enfin des points de repères sur un marché où les seules véritables données sont les leurs propres. Il s'agit de proposer un outil de mesure objectif, avec la garantie de la neutralité », explique Brigitte Monchablon-Berger, chargée du dossier marketing direct/téléphonique chez Secodip.

Préférence pour le numéro vert


Pour l'heure, la société d'études s'intéresse aux spots de marketing direct en télévision. Un investissement global de 10 milliards de francs en 1997 (soit deux fois les dépenses publicitaires du marché automobile), pour quelque 60 000 diffusions. Avec une très nette préférence des annonceurs pour le Numéro Vert. Selon Secodip, il semblerait en effet que les Numéros Azur, Indigo ou Audiotel aient du mal, relativement, à percer.

Je m'abonne

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet