Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Rse

La pub responsable n'est une priorité que pour 6% des Français

Publié par Clément Fages le | Mis à jour le
La pub responsable n'est une priorité que pour 6% des Français

78% des Français sondés par YouGov considèrent que les entreprises ont un rôle à jouer afin de favoriser une meilleure consommation. Mais ils soutiennent plus volontiers celles qui agissent que celles qui le font savoir.

Je m'abonne
  • Imprimer

Sans surprise, les consommateurs français sondés par YouGov se soucient de l'impact de leurs achats de produits et de services. Les problématiques de développement durable et le respect de l'environnement sont jugés importantes par 75% des sondés, un score qui monte même à 87% chez la population étudiante. Pour 78% d'entre eux, les entreprises ont un vrai rôle à jouer quand il s'agit de les aider à mieux consommer. "Malgré cela, la vision de la publicité n'est pas flatteuse pour les entreprises. Trois quarts des Français se sentent surexposés (75%) et plus des deux tiers de la population (69%) ne font pas confiance aux marques et à leurs publicités", note YouGov dans son communiqué. Et si 61% des sondés considèrent comme légitime le fait de mettre en avant les actions menées en faveur de l'environnement dans une communication commerciale (ils sont 75% chez les 18-24 ans), la moitié remarque le développement de publicités engagées et responsables, mais 67% d'entre eux considèrent même qu'en matière de publicité, le greenwashing est trop important.


Ainsi, parmi les actions concrètes à mener pour faire bouger les lignes, seulement 6% des Français sondés considèrent le développement de la publicité responsable comme une priorité. "Sans surprise, lutter contre le gaspillage (58%), encourager le développement des énergies naturelles (44%) et des transports propres (41%) émergent avant tout", indique YouGov. On comprend mieux, dès lors, la réception critique d'initiatives récentes, comme celle du Crédit Mutuel, victime de "greentrolling" après avoir vanté sa nouvelle carte bancaire en plastique recyclé et sans encre... via une campagne d'affichage print.


Et si les jeunes ont globalement une image positive des entreprises qui communiquent en faveur de la transition, "la majorité des répondants semblent s'accorder sur le besoin de preuves (labels, chiffres) pour pouvoir se forger une opinion sur la marque. Quant au rôle pédagogique de la publicité sur les sujets liés à la transition écologique, les Français sont partagés (46% d'accord vs 45% pas d'accord) même si les 18-24 ans sont une nouvelle fois davantage convaincus (58%)."

Pour aller plus loin : Comment rendre sa publicité plus responsable ?

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande