Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Management transversal

Chapitre I : Se positionner dans son rôle de manager transversal

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Management transversal

8 chapitres / 58 fiches

Le positionnement du manager transversal est un élément-clé de la réussite de sa mission. Comment apporter de la valeur ajoutée ? Comment promouvoir son rôle dans un environnement complexe ? Quels sont les leviers pour construire sa légitimité et apparaître comme un rouage essentiel aux yeux des acteurs? Autant de questions qui se posent à tout manager transversal.

  • Imprimer

Bien se positionner s'exprime par des comportements adéquats vis-à-vis des acteurs : expliquer clairement sa mission ; oser prendre des contacts pour donner envie de collaborer ; s'intéresser aux acteurs et comprendre leurs contraintes. Autant d'attitudes à développer dans le temps. Le positionnement nécessite également de savoir nouer des alliances avec les acteurs et trouver des accords solides pour réussir à atteindre de objectifs communs. Ce dossier contribue à vous guider pour réussir ses premiers pas dans une mission transversale.

La transversalité sous toutes ses formes

Le management transversal est multiforme : chef de projets, animateur de réseau, pilotes de processus, fonctions supports. Autant de managers transversaux qui vont devoir apprivoiser leur environnement pour mieux remplir leurs missions. Quels sont leurs points communs? Qu'est-ce qui les aide à asseoir leur légitimité ? Le fait qu'ils doivent composer avec de nombreux acteurs et cela sans lien hiérarchique.

Construire son positionnement

Le positionnement correspond à la position (rôle, image, caractéristiques) que recherche le manager transversal et qu'il occupe dans l'esprit des acteurs. Bien démarrer dans sa mission est une condition pour réussir dans un fonctionnement transversal.

Comment créer de l'adhésion sans autorité hiérarchique ? Comment le manager transversal peut-il démontrer aux acteurs qu'il apporte de la valeur ajoutée en matière de coordination, de pilotage, de capitalisation d'informations ou d'expériences ? Quelles alliances nouer ? Avec qui ? Les réponses à ces questions vont permettre au manager transversal de coordonner, faciliter et fédérer les énergies. Cette entreprise est plus ou moins longue et va permettre de clarifier son mandat.

Exercer un leadership personnel

La légitimité est liée à la manière dont le manager transversal apparait aux yeux des acteurs. Elle repose sur trois appuis :

  • la reconnaissance de son autorité et de son leadership ;
  • l'expression de ses qualités personnelles ;
  • la compréhension de ce qui se joue dans la coopération avec ses différents interlocuteurs

Passer des accords solides

Enfin, réussir son positionnement nécessite également d'impliquer les hiérarchies des acteurs pour en faire de véritables partenaires. Cela suppose de passer des accords solides avec eux. Ils portent en particulier sur la répartition des responsabilités, les contributions attendues par chacun, les règles du jeu en matière de circulation d'information, d'alerte.


Jean-Pierre TESTA, Bertrand DEROULEDE