Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Les 5 pouvoirs de la carte de vœux papier par Sophie Noël, directrice chez Arkéa

Publié par le - mis à jour à

Souhaiter une bonne année à ses clients, prospects et partenaires commerciaux se fait encore par le papier. Pourquoi est-il encore d’actualité ? Parce qu’il dispose de pouvoirs bien spécifiques, dont témoigne Sophie Noël, directrice du e-commerce et de la distribution spécialisée chez Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels.

  • Imprimer

Le papier, pour rappeler que tout n’est pas digitalisation !Sophie Noël, directrice du e-commerce et de la distribution spécialisée chez Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels

Dans les métiers de la banque comme le nôtre, beaucoup de documents ont été digitalisés: les offres de prêts, les contrats… Chez Arkéa Banque, les envois qui s’effectuent toujours par papier sont les envois recommandés pour des échanges contractuels, ainsi que les cartes de vœux en période de fin d’année. Bien entendu, certaines sont numérisées. Ce qui est pratique car en un seul clic, vous envoyez vos vœux à tous vos contacts à la fois !

Un message fort

Le message de nos cartes de vœux chez Arkéa est institutionnel, en rapport avec la raison d’être de notre entreprise. Cependant, j’ajoute toujours une note personnelle, en rapport avec l’actualité du moment. Par exemple, l’an dernier, à l’occasion du lancement du mouvement que j’ai fondé chez Arkéa, le “Club by Mixité Inside”, regroupant 80 dirigeantes du digital, et militant pour la mixité inclusive, j’ai ajouté à mes cartes de voeux papier cette citation de Mère Térésa : “Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan. Mais si cette goutte n'existait pas dans l'océan, elle manquerait.

Le pouvoir de l’écriture manuelle

La calligraphie, l’écriture manuelle, renforce véritablement le lien et la personnalisation. La transmission est bien plus forte que ne peut le faire le numérique. D’ailleurs, je peux m’en rendre compte lorsque je reçois moi-même des cartes de vœux papier. Cela me touche particulièrement, j’en suis contente et honorée, car je sais que cela représente un effort que d’envoyer une carte papier avec une note manuscrite, comparé à l’envoi d’un email.

Entretenir un lien particulier

Alors qu’avec l’envoi numérique, les vœux pour la nouvelle année sont standardisés, du fait de l’envoi en masse, avec le papier, on ne peut pas tricher. Je le réserve d’ailleurs généralement à de nouveaux contacts, des prospects, avec lesquels je souhaite voir poursuivre une belle histoire professionnelle qui a commencé, ou bien aux partenaires de longue date. L’envoi par écrit de mes vœux de fin d’année me permet d’y insérer un mot personnel, en rapport, par exemple, avec la famille, les enfants du destinataire…ce qui ajoute une autre dimension à la relation professionnelle, dépassant l’aspect purement business.

Un objet précieux

Depuis 10 ans, je garde toutes les cartes pour la nouvelle année que je reçois. Certaines sont plus ou moins élaborées, mais toutes sont des objets précieux, que je conserve. D’habitude, à cette période, je les ressors, et elles trônent derrière mon bureau, à la vue de tous. Malheureusement, cette année, je suis en télétravail à cause de la crise, et elles ne sortiront pas de leur tiroir… Le contexte est compliqué, toutefois, je pense que, justement, la carte de vœux de fin d’année papier représente le lien dont nous avons tous besoin en ce moment ! 

 

La carte de vœux de fin d’année, un geste toujours ancré

Souhaiter ses meilleurs vœux pour l’année à venir reste une attention toujours portée par les Français. En effet, selon l’Union professionnelle de la carte postale (UPCP), en 2018, 147 millions de cartes se sont vendues en France, dont 13,3% étaient des cartes de vœux de fin d’année.

En savoir plus ? Découvrez toutes nos solutions !