La vie d’un imprimé publicitaire en 5 étapes : de l’impression à la distribution

Publié par le | Mis à jour le

Depuis son concept à son effet produit, en passant par son ciblage, son impression et sa distribution, découvrez, étape par étape, les moments de vie d’un imprimé publicitaire, à travers les expertises de Mediapost et de ses partenaires.

  • Imprimer

1. L’impression

Étape incontournable dans la vie de l’imprimé publicitaire : son impression! Eric Pintard, directeur commercial de Imp’Act Imprimerie, en Occitanie, est au contact de nombreux acteurs de l’imprimé publicitaire. “Nous travaillons beaucoup avec des intermédiaires, comme des agences de communication, des bureaux de fabrication et autres professionnels du monde des arts graphiques. Plus rarement en direct avec les annonceurs”, explique-t-il. Imp'Act Imprimerie imprime surtout des brochures et des prospectus pour le compte d’enseignes de la grande distribution alimentaire, mais aussi de l’équipement de la maison, ou encore du médical.

Ce dernier remarque par ailleurs que la tendance est à l’optimisation pour prendre compte les facteurs d’éco-conception, et donc aux papiers et formats assez classiques : 10x21, A5, A4 et A3 plié. Autre orientation forte de cette prise en compte de la dimension écologique. “Les labellisations sont devenues incontournables. “C’est pourquoi nous proposons, en plus de l’impression sur papier recyclé, des papiers labellisés 100% PEFC, en provenance de forêts gérées durablement. Nous sommes également certifiés Imprim’Vert depuis 2008 (politique de gestion des déchets, et engagement à ne pas utiliser des produits toxiques). Nous utilisons d’ailleurs également des encres végétales”, assure Eric Pintard.

 

2. La distribution

Une fois le périmètre de distribution déterminé et le support imprimé, d’autres étapes attendent l’imprimé publicitaire avant de rejoindre la boîte-aux-lettres du destinataire, identifiées ici par Sylvain Terlier, directeur général adjoint de l’excellence et de la performance réseau chez Mediapost :

=> La réception : le transporteur prend rendez-vous sur l’une des 46 plateformes de réception de Mediapost en France. A compter du déchargement du camion, il faut compter environ une semaine avant la mise en distribution.

=> Les contrôles : Un premier niveau de contrôle consiste à vérifier le nombre de palettes reçues par rapport à ce qui est indiqué sur le bon de livraison. Puis, un second niveau de contrôle permet de vérifier le poids des prospectus, le nombre d’imprimés ainsi que leur qualité. Nous vérifions notamment les points de vente concernés, car pour une même enseigne, il existe souvent plusieurs versions d’un même prospectus.

=> La dispersion : les imprimés sont ensuite dispatchés sur les zones concernées en cohérence avec la zone de distribution contractualisée par le client.

=> L’assemblage : Sur chaque zone, les documents sont regroupés ensemble dans une même « poignée ». Ce travail d’assemblage peut concerner plusieurs imprimés publicitaires d’enseignes différentes, qui seront remis en même temps dans les boîtes-aux-lettres, suivant des logiques géographiques. Ce travail de préparation s’effectue du mardi au samedi, par 1 500 salariés, sur 222 machines réparties sur les 46 sites.

=> La mise à disposition : 60% des remises en boîtes-aux-lettres sont assurées par les distributeurs de Mediapost, soit 10 000 salariés environ, les 40% restant étant distribués par les facteurs. La distribution est concentrée sur les trois premiers jours de la semaine ; c’est le “standard” du marché indispensable pour booster le trafic en points de vente entre les mercredis et les vendredis.

Enfin, pour garantir la distribution la plus efficace possible, Sylvain Terlier met en avant la pratique de l’étalonnage, qui consiste à répertorier chaque boîte-aux-lettres en leur attribuant des caractéristiques spécifiques : accessibilité, format, présence d’un Stop Pub, chien méchant, etc... Ce travail indispensable permet de déterminer le potentiel le plus juste de boîtes-aux-lettres à distribuer sur chaque secteur. Ce dernier est mis à jour deux fois par an. 

En savoir plus ? Découvrez toutes nos solutions !

Autres articles proposés