Recherche
Se connecter

Sommets du Digital 2019 : le best-of de la première journée

Publié par le - mis à jour à
Sommets du Digital 2019 : le best-of de la première journée

Autour des questions de la confiance, de l'émotion et du pouvoir des communautés, les temps-forts n'ont pas manqué pour la première journée des Sommets du Digital, le 4 février 2019, qui rassemble les professionnels du marketing et du digital.

Je m'abonne
  • Imprimer

En ouverture des Sommets du Digital, dans la station de La Clusaz (Haute-Savoie), le 4 février, les professionnels du marketing et du digital se sont relayés sur scène pour expliquer leur vision autour de trois thèmes génériques : bousculer, connecter et inspirer.

La confiance en fil rouge

En préambule de cette quatrième édition, Marie-Laure Sauty de Chalon, CEO de Factor K a placé le curseur sur la confiance : " Est-ce qu'on peut avoir confiance en tout ? Les médias ? Les marques ? Nous sommes entrés dans une société de défiance face aux successions de scandales comme Lactalis, à l'émergence des fake news". Des suspicions confirmées par le dernier baromètre Kantar, publié en janvier 2018, sur la confiance des médias : seulement 38 % des Français assurent avoir une confiance ou un intérêt pour les médias : " L'information ne vient plus des médias, mais des réseaux sociaux. L'information n'est ainsi plus verticale mais horizontale", poursuit Marie-Laure Sauty de Chalon. Face à ce dessin plutôt négatif, l'ex-présidente du groupe AuFéminin dresse quelques prérogatives : " Pour avoir de la confiance, il faut de la constance, être authentique, être accessible" conclut-elle.

L'inspiration par YouTube et l'IA

En démontrant que YouTube est une source d'inspiration pour la star Beyoncé, Pauline Butor, directrice YouTube et vidéo chez Google France a conquis les foules : " Beyoncé va chercher ses idées sur YouTube pour trouver des idées et imaginer ses clips. Il faut se servir de YouTube comme une plateforme d'inspiration, pour mieux communiquer avec les communautés". En quête de nouveaux modes d'expression, les marques s'emparent du phénomène. À l'instar de Buffalo Grill. L'agence Australie a conçu pour l'enseigne de restauration une vidéo ASMR (de relaxation grâce à des sons feutrés, des chuchotements et autres 'grattouilles' auditives) à regarder sur YouTube


" En surfant sur la tendance Youtube et l'ASMR pour engager la conversation, la marque a divisé par trois le coût par venue en restaurant", explique Pauline Butor.

Pour André Manoukian, l'inspiration se veut tout d'abord musicale avec une pointe d'intelligence artificielle : " Le premier instrument, c'est Cro-Magnon qui l'a découvert quand il a commencé à souffler dans un os de renne. Et l'intelligence artificielle, c'est Jean-Sébastien Bach qui l'a créée avec ses déclinaisons algorithmiques dans l'art de la fugue. Finalement, avec la technologie, on ne fait que réécrire l'histoire !".

L'inspiration, pour Claude Chaffiotte directeur exécutif d'Accenture Interactive France, est encouragée par l'expérience comme point d'ancrage de la fidélisation : " Les clients sont fidèles non plus à une marque, mais à une expérience. Selon une étude d'Accenture Active, 64 % des clients sont prêts à abandonner un service au profit de celui d'une autre entreprise proposant une expérience de meilleure qualité".

Le pouvoir de l'émotion et de la communauté

Mentionné plus de 35 millions de fois, le film de Ryan Coogler Black Panther qui porte à l'écran un superhéros populaire, noir et africain, a détrôné Star Wars, devenant à l'heure actuelle le film le plus tweeté de tous les temps. Les 115 milliards d'impressions sur Twitter lors du dernier Mondial 2018 de football sont d'autres sources d'émotions véhiculées par le réseau social : " Ce sont les gens qui font la plateforme, ce sont eux qui la façonnent, avec tout un tas de conversations qui génèrent de l'émotion", témoigne Laurent Buanec, directeur général adjoint de Twitter France.

L'oeuf star d'Instagram, le " World Record Egg", suscite désormais les convoitises des marques, prêtes à investir des millions pour profiter de son succès. Un succès qui repose sur le post d'une photo le 4 janvier 2019, qui est devenu le plus liké de l'histoire d'Instagram avec plus de 51 millions d'utilisateurs et 3 millions de commentaires. C'est sur cet exemple frappant, que Julie Pellet, responsable du développement d'Instagram France et Europe du Sud, a souhaité justifier le pouvoir d'une communauté : " C'est une communauté qui s'est regroupée pour battre un record du monde et marteler le message qu'une idée forte peut devenir un phénomène de culture. Le pouvoir d'une communauté peut engendrer des phénomènes en dehors de la plateforme. Ce sont des sources d'inspiration pour les marques". À titre indicatif, Calvin Klein a bénéficié pour sa nouvelle campagne de 50.000 posts créés en donnant la parole à sa communauté via le hashtag #MyCalvins. 70 000 leads ont également été générés par la campagne de BNP Paribas sur Instagram, destinée aux jeunes souhaitant passer leur permis.

Pour conclure cette première journée, le "Télécabine pitch", sorte de networking à 30 mètres de hauteur, était attendu par tous les protagonistes. La seconde journée, mardi 5 février, s'annonce tout aussi chargée avec 23 interventions et non des moindres : Alibaba, Allianz Partners, Sanofi, SNCF....

Je m'abonne

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet