E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

« J'ai envie d'installer un nouveau standard d'agence en France »

Publié par Martine Fuxa le - mis à jour à
« J'ai envie d'installer un nouveau standard d'agence en France »

Pauline Butor, ex-Google, France Télévisions, et Youtube, prend la direction générale de l'agence Media.Monks Paris à partir du 2 octobre 2023. Elle nous livre sa vision des enjeux de communication et de transformation digitale pour les marques et ses ambitions pour l'agence.

Je m'abonne
  • Imprimer

E-marketing :Quel regard portez-vous sur les grands enjeux de communication des marques ?

Pauline Butor : Je pense que les marques et l'industrie de la communication et du marketing sont vraiment à un moment charnière. Nous sommes dans un monde de crises, à la fois économique, sociale, environnementale, et les marques doivent évoluer dans ce contexte.

Parallèlement les révolutions technologiques s'accélèrent avec l'intelligence artificielle qui va changer les choses. Dans ce contexte, trois tendances s'accélèrent pour les marques. La première, c'est le rôle qu'elles doivent jouer dans la société, un rôle de plus en plus important, à la fois au niveau de leur business model jusqu'à leur prise de position sur tous les sujets.

La deuxième tendance de fond, selon moi, c'est la demande d'excellence des consommateurs en termes d'expérience. Cela est dû également à l'accélération des technologies. Les consommateurs sont plus exigeants, ils veulent plus de réactivité, plus d'interactions, plus de pertinence. Cela pose des challenges importants aux marques. Enfin, la troisième tendance est liée au contexte de crise, qui implique la recherche de toujours plus de performances.

Vous êtes passée par Google, France TV, YouTube dernièrement, où vous étiez numéro 2 de la plateforme... De grandes organisations, donc, et vous arrivez à la tête de Media.Monks Paris une agence qui réalise 21 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2022. Pourquoi avez-vous fait ce choix?

Pauline Butor : J'ai passé 25 années extraordinaires chez YouTube et Google mais à 44 ans, j'ai envie d'un nouveau défi et d'apprendre de nouvelles choses, de travailler différemment. C'est ce qui m'intéresse dans cette nouvelle aventure. L'agence compte 120 personnes et appartient à un groupe qui compte 9000 collaborateurs, qui travaillent sur des expertises très pointues. La force du groupe est précisément d'allier trois compétences, le contenu, la data et le média avec une structure européenne unique. Cela nous permet d'aller chercher, en fonction des besoins de chaque client, des talents de l'agence partout à travers le monde.

L'influence des marques dont on parle beaucoup vous semble-t-elle centrale?

Pauline Butor : Travailler sur l'influence des marques est important pour pouvoir passer les bons messages, engager les audiences, mais ce n'est pas du tout suffisant actuellement et il faut penser à l'expérience qu'on partage avec les consommateurs. Via toute l'expérience digitale qu'on peut avoir sur des sites, sur des applications, mais aussi évidemment sur les réseaux sociaux et en cherchant à procurer de l'émotion. C'est une stratégie globale de marque qu'il faut pouvoir mettre en oeuvre avec différents leviers et différentes stratégies en fonction des objectifs.

Quelles vont être vos ambitions pour Media.Monks Paris ?

Pauline Butor : Cette agence a des valeurs fortes, d'innovation, d'entreprenariat, et de diversité. La promesse qui s'ouvre est d'embrasser un challenge qui est à la fois vertueux et ambitieux. J'ai envie d'installer un nouveau standard d'agence en France qui vise une croissance durable, à la fois pour les clients, pour l'agence et évidemment aussi pour les talents. Le groupe est digital par essence et intègre les trois expertises, contenu, data média et technologie. Il a pour ambition de faire les choses différemment pour plus d'excellence et plus de performance. Personnellement, j'ai moi aussi envie d'une structure où règne l'harmonie et où les équipes grandissent.

 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande