Rse

Nana et Gillette récompensés pour leur lutte contre les stéréotypes

Publié par Floriane Salgues le - mis à jour à
Nana et Gillette récompensés pour leur lutte contre les stéréotypes

L'événement FAIRe, organisé le 11 février par l'Union des marques, a notamment mis à l'honneur les initiatives des marques dans la lutte contre les stéréotypes. L'association a révélé les gagnants ex-aequo de sa troisième édition du challenge REPRESENTe : Nana et Gillette.

Je m'abonne
  • Imprimer

Nana raconte des histoires d'utérus. Gillette diversifie les rôles modèles masculins. Deux marques, deux campagnes, mais une récompense : la première place exæquo du challenge REPRESENTe de l'Union des marques, qui valorise les bonnes pratiques des annonceurs dans la lutte contre les stéréotypes féminins et masculins dans leurs communications. "Nous récompensons l'audace, le talent et les progrès que ces deux marques font faire à la société", explique Sylvie Pierre-Brossolette, membre du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes et de la Fondation des femmes, et présidente du jury REPRESENTe, à l'occasion de la révélation des résultats de la troisième édition du challenge, le 11 février. "Les deux campagnes, audacieuses, sont complémentaires car nous n'arriverons pas à bout des stéréotypes féminins tant que les mentalités des hommes ne changeront pas", poursuit la présidente du jury. Pour 2022, l'Union des marques promet de s'attaquer à la lutte contre d'autres stéréotypes liés à l'handicap, à la diversité ou à la cause LGBTQ.

Les histoires d'utérus de Nana

Avec une campagne imaginée autour des histoires d'utérus de femmes, des histoires intimes parfois triviale mais vraies, la marque Nana cherche, une nouvelle fois (après "Viva la Vulva", en 2019), à briser les tabous sur le corps féminin. Et, ainsi, à aider les femmes à vivre leur féminité de manière décomplexée. "Nous avons vu des séquences et entendu des mots jusqu'ici réservés à la sphère privée. Bravo d'aider à décomplexer les femmes et de les montrer dans toutes leurs dimensions", félicite Sylvie Pierre-Brossolette.


L'homme que vous êtes, selon Gillette

Gillette (Procter & Gamble) joue avec les stéréotypes sur la virilité, pour "les inverser", et diversifie ainsi les rôles modèles masculins. Les hommes sont invités à s'interroger sur leurs aspirations profondes et les caricatures faites d'eux (force, domination, séduction). "Avec sa campagne "Gillette, l'homme que vous êtes", la marque montre que l'on peut être un homme qui se respecte sans être couvert de muscles, de médailles et de femmes. Gillette a pris le risque de choquer ceux qui ont une conception étroite de la masculinité, et il y en a encore beaucoup. Il est important pour faire avancer la diversité et faire reculer la violence, de diversifier les modèles de représentation", réagit Sylvie Pierre-Brossolette.


Lire aussi :

- Ariel récompensé par l'UDA pour sa communication responsable

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Média

Par Jean-Jacques Manceau

En Vendée, l'île de Noirmoutier, que l'on surnomme l'" île aux mimosas " du fait de sa douceur climatique, veut changer son image. Elle a confié [...]