EN CONFINEMENT AVEC… SOPHIE STANTON - IBM

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Sophie Stanton, directrice marketing d’IBM France, qui nous parle de son quotidien et du défi qu’elle s’est lancé, de sa vision de l’après confinement et de la crise et à venir, et enfin des gros challenges à venir et ses initiatives pour y répondre…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Chief Marketing Officer chez IBM France depuis 3 ans et demi.  J'ai un mari anglais, 2 enfants irlandais et un chat écossais. Je viens de la Dordogne et j'ai passé 18 ans de ma vie en Irlande. Je ne viens pas du Marketing, j'ai plutôt une expérience Business et j'aime particulièrement manager les équipes et les accompagner dans le changement et la transformation de l'entreprise. L’humain est toujours au centre de mes priorités.

 

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

Les enfants ont transformé leur salle de jeu en espace bureau pour moi. Je suis donc sous les combles et je bénéficie de la luminosité des vasistas et de la vue sur les jardinets avoisinants ce qui est top. Autre gros avantage : deux étages me séparent du frigo !!!  J'ai échangé mes 40 minutes de trajet du matin par 40 minutes de Fitness. Je suis au 26ème jour d'un "30 jours Challenge" et je ne lâche rien ;-).  Je me lève à l'heure normale, je m'habille, même si sous le bureau j'ai troqué mes hauts talons pour des tongs... Les journées sont très denses : j'enchaîne les conférences téléphoniques, les check-in calls avec les collaborateurs et les manageurs, les calls de crise, les contributions aux chantiers, les formations, les interventions. Mais le gros avantage, c'est que comme tous les collaborateurs, j'étais déjà équipée de tous les outils pour permettre un passage au travail à distance du jour au lendemain. Non seulement nous avons tous un ordinateur portable et les connexions mobiles qui nous permettent d'accéder au réseau IBM, mais au Marketing, nous avions aussi été formés aux outils agiles comme Slack, Trello ou Mural qui facilitent vraiment la collaboration des équipes à distance. 

Sinon, Il faut aussi gérer l'école à la maison, imprimer les cours à recopier, organiser les devoirs à faire, scanner et envoyer les devoirs faits... Bref c'est vraiment non-stop. Mais le soir, je remplace mon temps de trajet retour par une marche de 45 minutes.  Mon bol d'oxygène ! 

Mais j'avoue : mon quotidien est largement amélioré grâce à mon mari qui gère toute l'intendance, ce qui est une aide très précieuse en ce temps de confinement où toute la famille est à la maison.

 

Comment vois-tu l’après confinement ?

Je suis quelqu'un de très sociable et je trouve très difficile de ne pas encore pouvoir me projeter dans un retour à la normale dans un futur proche.

Cette crise est un accélérateur de transformation dans notre façon de travailler, de coopérer avec nos clients et pour la société. La communication est beaucoup plus directe, plus bottom-up et la façon de travailler beaucoup plus souple, et je crois que les gens vont continuer à avoir envie de cela. On ne reviendra pas en arrière. Le travail à distance est devenu pour un temps indéterminé la nouvelle norme. Il va falloir apprendre à manager nos équipes de façon virtuelle sur la durée, il va falloir les inspirer et les motiver de façons différentes. Il va aussi falloir être disciplinés pour que nos vies familiales ne soient pas étouffées par nos vies professionnelles qui sont venues s'immiscer de façon très concrète dans nos lieux de vie.

Pour moi l'enjeu humain est immense et il ne faut pas le négliger.  L'adaptation des équipes est essentielle pour faire face aux changements que nous allons devoir opérer pour surmonter la crise économique. Nous avons tous dû nous adapter pour faire face à la crise sanitaire et nous souffrons de la lassitude liée au confinement mais le vrai enjeu est que les équipes arrivent maintenant à rebondir pour faire face à une crise économique qui va demander toute notre énergie. Et l’équipe de management doit rester proche et à l’écoute des collaborateurs.

D'un point de vue Marketing, nous avons un rôle majeur à jouer pour générer des opportunités pour les équipes ventes. Nous avons une multitude d'offres très adaptées qui répondent aux 7 besoins les plus importants des entreprises pendant cette crise. Ce sont par exemple des solutions qui permettent un accès sécurisé à l'infrastructure informatique pour favoriser le travail à distance, la collaboration en équipe, ou bien l'échange de fichiers volumineux de façon rapide. Les Marketers doivent s'approprier ces offres et les relayer sur le marché pour favoriser la continuité des opérations de nos clients qui est notre priorité.

 

Si on parle un peu business, quels sont des gros challenges à venir ? 

Nous venons de transformer notre événement phare mondial Think 2020 qui devait avoir lieu à San Francisco en événement 100% digital : IBM Think Digital Event Experience. Personnellement, je trouve absolument admirable qu'IBM ait pris le challenge de réinventer cette expérience physique pour la rendre digitale en moins de 7 semaines.  Plus de 300 sessions sous-titrées en 7 langues, sur 2 chaînes différentes pour accommoder les différents fuseaux horaires, des certifications, des one to one meetings virtuels...  Et nous avons eu raison de relever ce défi car nous avons été récompensés par l'inscription de plus de 75,000 clients et business partners soit 4 fois plus que pour THINK 2019 à San Francisco. N’hésitez pas à vous inscrire vous aussi, c’est le mardi 5 et mercredi 6 mai ! >> https://www.ibm.com/events/think/ <<

Parmi les gros défis à venir il y a aussi la déclinaison de notre événement phare, le Think Summit Paris que nous réalisons traditionnellement à l'automne avec plus de 2000 clients et partenaires. Il nous faut repenser cet événement dans son intégralité pour le transformer en expérience digitale, sans doute en tirant profit de ce que nous aurons appris du Think Digital Event Experience mondial. Proposer des parcours virtuels adaptés à nos audiences avec des contenus qui permettent de toucher du doigt les innovations technologiques et leur apporter le témoignage des clients qui ont choisi d'opérer leur transformation digitale en utilisant les solutions IBM : tels sont nos enjeux. Nous voulons créer un Think Summit Paris Digital qui reste un lieu de partage d'expériences et d'inspiration pour nos clients et nos prospects. Et parce que la contrainte de date et de lieu est beaucoup moins forte pour un événement virtuel, nous envisageons aussi d'avancer la date de l'événement. Ceci nous permettra de répondre plus vite aux besoins et attentes de nos clients et d'aider au mieux les commerciaux dans leurs conversations autour de nos solutions.

Pour l'immédiat, nous avons un autre challenge "in the making" : nous concoctons notre tout premier événement virtuel et comme nous aimons les défis, nous préparons une série d'épisodes de courte durée sur nos offres phares comme le Cloud, la Blockchain, la Sécurité, l'Intelligence Artificielle ... More to come…

 

La carte divertissement

Un livre : La Discrète de Jean-Pierre Ronssin et Christian Vincent

Un film/série : How to get away with murder -  An American legal thriller television series that was created by Peter Nowalk,

Une chanson : "Smile" interprété par Nat King Cole

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

Autres articles proposés