EN CONFINEMENT AVEC… JEAN-DENIS GARO - MITEL

Publié par le - mis à jour à

Le confinement a un impact important au sein de nos organisations. Parce que nous devons apprendre durant ces moments difficiles, et surtout échanger, NetMedia Group, à travers son média Emarketing.fr donne la parole aux directeurs et responsables marketing BtoB. Aujourd’hui, Jean-Denis Garo, directeur marketing de Mitel et président du CMIT.

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je travaille dans la Tech depuis plus de 20 ans, avec différentes expériences marketing. Aujourd’hui je suis « international integrated marketing director » pour Mitel et aussi, depuis deux ans, président du CMIT, le club des marketeurs in tech.

Passionné par la sociologie des usages, j’écris sur ce thème et aussi sur les sujets marketing. Il m’arrive aussi de beaucoup (trop) parler de kayak.

Me suivre sur Twitter @JeanDenisG ou LinkedIn.

 

Comment est-ce que tu t’organises pour télétravailler ?

J’ai déménagé, lundi 16 mars, mon espace de travail de mon bureau à Guyancourt à ma bibliothèque chez moi : un grand écran, une enceinte de conférence, une caméra pour la visioconférence (3 caméras 13 mégapixels pour une vision à 180°) et un micro-casque sans fil. J’ai la chance de bénéficier d’une suite d’applications développées par la société pour laquelle je travaille, qui me permettent de continuer à collaborer avec mes collègues dans le monde entier, mes partenaires, mes clients etc. Travaillant chez un éditeur de solutions de communications unifiées et collaboratives, le télétravail fait partie de l’ADN de l’entreprise et est à présent solidement intégré à mon patrimoine génétique. Les projets marketing en cours et les sollicitations presse, du fait de notre domaine d’activité n’ont pas baissé, les journées sont pour l’instant assez denses. L’entreprise, elle, est en ordre de marche pour, notamment, fournir en urgence nos clients du secteur hospitalier en solutions de conférences, de collaboration et d’intégration de personnels nouveaux ou temporaires. En dépit de cette activité nous prenons soin d’organiser des routines et rendez-vous réguliers avec les différents collaborateurs, afin de conserver la chaleur humaine qu’offraient les rencontres en chair et en os.

 

Comment vois-tu l’après confinement ?

Je concluais ma dernière tribune pour Silicon « Télétravail…Et après ? » par ces mots  « Ce temps de l’expérimentation sera sans nul doute un accélérateur pour la transformation numérique des entreprises. Toutes les crises au fil des siècles ont vu naitre une transformation radicale de la société, la part que le numérique prend, aujourd’hui, dans la proximité sociale marquera durablement nos usages.» J’ajouterais que cette crise va révéler un certain nombre de fonctions en entreprise : l’IT, la supply chain bien sûr, mais aussi le marketing et la communication. Il serait d’ailleurs très intéressant de regarder en détail : comment les marketeurs s’adaptent / répondent à la crise actuelle ? Cette crise est aussi un formidable révélateur de personnalités, pour citer Cicéron « C'est dans l'adversité que se révèlent les vrais amis »,  tout comme les héros ordinaires.

 

Quels sont les 3 plus gros avantages à retirer de la situation ?

C’est une question sensible. Il n’y a pas réellement d’avantages à tirer de ce type de situation, peut-être quelques objectifs personnels à se lancer, comme préserver :

  • Du temps pour les projets longs : avec nos journées fragmentées par tant de sollicitations / notifications diverses, il était difficile de s’octroyer un temps de réflexion. Les conditions actuelles permettent de s’engager sur le long terme, c’est d’ailleurs ce que nous faisons avec l’équipe marketing autour de la redéfinition de la Digital Workplace par exemple.
  • Du temps pour connecter / reconnecter : j’essaie de prendre des nouvelles chaque jour, en mode stakhanoviste,  d’un ami, d’un collègue, d’une relation professionnelle et d‘un membre de ma famille.
  • Du temps pour écrire : J’ai eu une année 2019 très (trop !?) productive avec plus de 20 tribunes publiées. J’avais prévu de me limiter en 2020, mais c’est mal parti.

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

J’aimerais bien que Sophie Stanton, CMO IBM France nous explique comment elle s’organise au quotidien.

 

La carte divertissement 

Un livre : Je relis « Asiles » du sociologue Erving Goffman, passionnante réflexion sur le confinement ou comment l’interaction peut être socialement normée…

Une série : C’est le moment de se (re-)plonger dans le réalisme de l’Amérique des années 2000 avec The Wire. 5 saisons chez HBO.

Une chanson : Kokoroko – Abussey Junction // We out there,  quand 8 jeunes prodiges de la nouvelle scène jazz anglaise se retrouvent.

 

Autres articles proposés