EN CONFINEMENT AVEC… BRICE VINOCOUR – FACEBOOK

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Brice Vinocour, responsable business marketing chez Facebook, qui nous partage son quotidien, sa vision de l’après 11 mai et de l’essor du commerce en ligne, ainsi que ses gros challenges à venir…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Brice Vinocour, 32 ans, responsable Business Marketing de Facebook pour l'Europe du Sud, guitariste et chanteur de metal à mes heures perdues.

 

Comment vas-tu en cette période « spéciale » ?

Plutôt bien, même s'il n'est pas toujours facile d'être loin de sa famille, ses amis et collègues. Sur le plan professionnel, c'est une période exigeante car nous devons être à la hauteur de la situation dans un environnement qui a brutalement changé et où il faut gérer de nouvelles formes de complexité. C'est un bon test de notre capacité de résilience et d'innovation. Je me sens très chanceux de pouvoir travailler à distance, ce qui n'est pas le cas de tous les Français.

 

Comment vois-tu l’après 11 mai ?

Le 11 mai est un premier horizon, mais le redémarrage sera très progressif, l'évolution reste incertaine et différenciée selon les secteurs. Nous assistons à une accélération de la transformation numérique, alimentée par certains usages renforcés par cette crise. Nous avons par exemple constaté une forte croissance de l'utilisation des messageries avec une hausse de 50% des messages échangés sur Messenger et WhatsApp et les entreprises se les sont appropriées pour maintenir le contact avec les clients et surtout les informer.

Le commerce en ligne s'est aussi développé sur de nouvelles catégories : plus de 31% des gens achètent en ligne des produits qu'ils achetaient habituellement en magasin (ce chiffre était de 16% il y a quelques semaines selon Ipsos). Les consommateurs montrent aussi l'importance croissante qu'ils accordent à la responsabilité sociale et environnementale des marques. Les entreprises devront se saisir de ces nouvelles opportunités et se réinventer dans tous les domaines : business model, marketing, supply chain...

 

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?

Facebook, qui est désormais utilisé par près de 3 milliards de personnes dans le monde à travers ses différentes plateformes, joue un rôle important pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d'activité. Notre défi est de continuer à développer avec elles les bonnes stratégies et solutions pour les accompagner dans leur relance économique. Nous mettons en place en France de nombreux dispositifs pour les soutenir, avec des équipes qui connaissent les enjeux des différentes industries : distribution, grande consommation, automobile, luxe...

Un de nos gros challenges marketing est la diversification de nos canaux pour accompagner agences et annonceurs : nous n'allons pas organiser d'événements cette année et plutôt favoriser de nouvelles initiatives : davantage de partenariats avec l'industrie, plus d'insights pour nourrir la stratégie des marques, des webinaires...  C'est un moment de remise en cause qui nous pousse à penser différemment et à innover.

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage 

Je n'ai pas de nom en particulier en tête, mais il serait intéressant d'avoir le témoignage de CMO d'entreprises comme Carrefour. Récemment, la marque a digitalisé ses catalogues sur Messenger et les premiers résultats sont très prometteurs pour la suite.

 

La carte divertissement 

Un livre : je lis plus d'essais que de romans : "Dormez tranquilles jusqu’en 2100... et autres malentendus sur le climat et l’énergie" de Jean-Marc Jancovici. Un regard factuel sur les défis systémiques conséquents auxquels nos sociétés vont rapidement devoir faire face.

Un film/série : Joker. Pour l'image, la bande son, certains messages et bien sûr la performance artistique incroyable de Joaquin Phoenix.

Une chanson : "Can You Feel My Heart" de Bring Me The Horizon. Une musique touchante, une interprétation poétique, sensible et violente à la fois (mention spéciale pour la version live au Royal Albert Hall accompagnée d'un orchestre symphonique).

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés