DECONFINES AVEC… EDOUARD MASSEAU – ONE EXPERIENCE

Publié par le - mis à jour à

Edouard Masseau, fondateur de One Experience, nous livre aujourd’hui son expérience de confinement, sa nouvelle passion pendant cette période et les gros challenges qui l’attendent dans les mois à venir…

  • Imprimer

Carte d’identité

Je suis Edouard Masseau, Dirigeant Fondateur de One Experience, une société propriétaire de lieux créée en 2017. Dans chacun des domaines, une offre est proposée pour des séminaires d’entreprise, des séjours entre amis ou en famille, des afterworks, des événements presse etc...

Chaque lieu a été imaginé pour dégager une atmosphère hors du commun et exceptionnelle, propice à la réflexion et à la détente : mobilier modulable, zones de convivialité…

Aujourd’hui nous avons une péniche de luxe face à la tour Eiffel, un château à coté de Fontainebleau au milieu d’un parc de 3 hectares et dans lequel habitait Balzac, un grand chalet à côté de Megève face au Mont Blanc et un hôtel également à Cordon, petit village de Haute-Savoie.

 

Comment as-tu vécu cette période ?

Disons que c’était une Experience…Comme dans toute situation inédite, il a fallu réagir vite tant dans l’organisation familiale que professionnelle, on peut dire que c’était l’aventure. A la seule différence que celle-ci nous a été imposée...  A la maison, les journées sont chargées : télétravail, école, sport et détente.  Tout le monde est en bonne santé et c’est le principal. Professionnellement, il a fallu également être agile ; prendre les mesures nécessaires évitant le pire pour une activité comme la nôtre…Car c’est de notre responsabilité !

Si nous avions eu à choisir une période pour traverser une telle crise, nous aurions choisi précisément celle-ci. En effet, même si nous sommes ouverts toute l’année le plus fort de notre activité s’inscrit principalement en hiver et en été, on peut donc dire que ça aurait pu plus mal tomber. Aussi nous avons la chance d’être dans un pays qui prend des mesures soutenant ses entreprises et ce n’est pas rien !

D’un point de vue personnel, nous avons très bien vécu ça, ce surplus de temps familial et de partage avec ses enfants à tout de même une valeur !

 

Sinon, comme 60% des confinés, as-tu profité de la période pour cuisiner, bricoler, lire ou te lancer dans une nouvelle passion ?

J’aime cuisiner et bricoler mais ça ne date pas du covid 19, en revanche j’ai réussi à lire quelques bouquins alors qu’en période normale, le soir, je m’endors au bout de 2 pages…

Je conseille vivement le négrier de Zanzibar de Louis Garneray : une aventure navale épique retraçant une partie de la vie de l’auteur : il a 20 ans en 1802, quand Bonaparte conclu la paix avec les Anglais l’obligeant ainsi à cesser sa vie de corsaire…

 

Si on parle un peu business, quels seront tes prochains challenges ?

Renouer rapidement avec l’activité !! Nous avons acquis deux nouveaux lieux juste avant le covid, qu’il va falloir « lancer » rapidement. Puis continuer à installer la marque One Experience qui s’oriente de plus en plus vers une dimension 100% nature et aventure (excepté pour la péniche) : nous proposons des stages de survies, des randonnées en montagne accompagnées des plus grands experts de la faune et la flore alpine, des raids en chien de traineaux etc…

Et bien entendu, nous allons poursuivre notre activité d’agence en organisant des séminaires dans un portefeuille de lieux plus étoffés que nous avons soigneusement sélectionnés.

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage 

Gregoire Even de Up Together

 

La carte souvenir

Mon meilleur souvenir en confinement était… quelques apéros face à la mer

Mon été sera… en croisière en bateau s’il reste un peu de temps pour les vacances !

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés

Hub dédié
Déconfinés avec…

Par Déconfinés avec… via Marketme

Yoann Lopez, directeur marketing chez Comet, nous partage son confinement et ses nouvelles méthodes de travail, ainsi que tous ses projets pour [...]