DECONFINES AVEC… DELPHINE NATHAN – OUI SNCF

Publié par le - mis à jour à

Delphine Nathan, directrice chez OUI.sncf, nous partage aujourd’hui sa doctrine de télétravailleuse, ses activités lors du confinement et les prochains challenges à venir dans les mois qui viennent…

  • Imprimer

Carte d’identité

Je suis Delphine Nathan, Directrice Business Développement et Relation Clients chez OUI.sncf.

J’ai pour mission de développer de nouvelles sources de revenus pour OUI.sncf, notamment au travers de notre régie publicitaire OUI AD, de nouveaux business certes, mais tout en continuant à développer la satisfaction de nos clients et le NPS grâce à toutes les actions menées par la Relation Client.

Venant du marketing et de la communication, j’étais convaincue que notre offre publicitaire n’aurait de la valeur auprès des annonceurs que si elle était cohérente avec le parcours de nos internautes, que si elle avait du sens. Nous veillons à bien comprendre les attentes de nos clients afin d’optimiser les parcours, de développer l’autonomie des clients sur le site et l’appli et enfin de répondre le mieux possible à toutes les demandes adressées à nos centres de contact. Dans le contexte actuel, nous avons pas mal de travail pour bien accompagner nos clients !

 

Après 2 mois confinés, quelle est ta doctrine sur le télétravail ?

Nous avons la chance chez OUI.sncf d’avoir été précurseur dans le télétravail qui fait partie de nos habitudes de travail depuis des années. Il y a quasiment toujours des personnes à distance donc toutes les réunions comportent un lien Teams ou Skype et nous partageons systématiquement les présentations. En revanche, nous avons assez peu l’habitude d’activer les caméras et c’est une bonne pratique que j’essaye de développer car 2 mois sans voir les équipes… c’est trop long ! Ca rend les réunions beaucoup plus conviviales.

 

Sinon, comme 60% des confinés, as-tu profité de la période pour cuisiner, bricoler, lire ou te lancer dans une nouvelle passion ?

J’adorerais mais entre la gestion de la crise et du quotidien, il y a malheureusement peu de place pour les activités. Mon petit SAS de décompression c’est de faire un peu de pilates ou de yoga avec mes copines sur Zoom le week-end.

 

Si on parle un peu business, quels seront tes prochains challenges ?

Nous avons été au RDV de nos clients côté Relation Client jusqu’à présent et les clients nous l’ont témoigné avec d’excellentes notes de satisfaction client. Notre premier challenge est de continuer à faire aussi bien pour la reprise.

Côté business, nous avons réussi à maintenir de beaux partenariats comme le lancement de Disney Plus, nous avons de nombreux partenaires davantage liés à la mobilité qui attendent impatiemment la reprise pour pouvoir communiquer sur nos espaces… j’ai hâte que nous puissions vite les retrouver.

 

La carte souvenir

Mon achat de confiné… un stock de jus de fruits Alain Milliat pour baisser la teneur en alcool de mes apéros WhatsApp… mais je ne les ai toujours pas reçus ??

Mon meilleur souvenir en confinement était… de faire les CODIR dans mon canapé derrière la vitre baignée de soleil de mon salon !

Mon été sera… c’est une bonne question… en Corse j’espère ! Mais pour le moment, ce n’est pas dans le périmètre des 100 km !

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés