Recherche
Se connecter

Les Sommets du Digital 2019 : le best-of de la troisième journée

Publié par le - mis à jour à
Les Sommets du Digital 2019 : le best-of de la troisième journée

La troisième et dernière journée des Sommets du Digital, le 6 février 2019, a été le théâtre de nombreux échanges sur le développement durable en entreprise. Retours d'expériences avec Maisons du Monde et 1% for the Planet France.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour conclure la quatrième édition du Sommets du Digital, l'importance de la philanthropie environnementale a été au centre des débats, le 6 février 2019, à La Clusaz (Haute-Savoie). Voici un panel des meilleurs moments de la dernière cession d'un événement qui, trois jours durant, a placé le plus souvent le curseur sur la confiance et l'IA.

La RSE : l'exemple Maisons du Monde

Au siège de Maisons du Monde, la démarche de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) s'est structurée au fil des années, traçant une voie vers une transition économique, sociale et environnementale : "Il y a neuf ans, j'ai embarqué les gens avec ma conviction et peu à peu les consciences se sont éveillées. C'est une dimension désormais prise au sérieux au sein des entreprises", confie Fabienne Morgaut, directrice RSE de Maisons du Monde. Si bien qu'au sein de l'enseigne d'ameublement et de décoration française, 60 % de l'offre meubles répond à un critère de durabilité (certifié, recyclé, éco-conçu). Depuis 2017, Maisons du Monde s'est clairement engagé vers une démarche éco-responsable, en offrant la possibilité aux clients d'arrondir le montant de leurs achats à l'euro supérieur pour reverser la différence à des associations partenaires. Depuis le lancement, 1,5 million d'euros ont été reversés à des associations environnementales,"soit 60 % des clients qui ont déjà arrondi leur montant d'achat afin d'apporter leur contribution", témoigne Fabienne Morgaut.

Engagement écologique sans faille

Quand Nicolas Hazard, fondateur d'INCO évoque le besoin de la "radicalité et d'un changement de modèle", Isabelle Susini, fondatrice de 1 % for the Planet France, milite pour que les entreprises s'engagent pour la protection de l'environnement. Lors de sa tribune, elle a rappelé combien ses années chez Patagonia ont bouleversé son horizon : "Dans les années 90, cette entreprise s'est demandé quelle était la stratégie à adopter à long terme. Elle a ainsi décidé de placer la culture du don à grande échelle, en offrant 1 % de son chiffre d'affaires à des associations environnementales", relate Isabelle Susini. C'est dans cette continuité que la société 1 % for the Planet France a pris son envol, pour rassembler les entrepreneurs philanthropes actifs dans la protection de l'environnement et reverser 1 % du chiffre d'affaires à des projets d'associations environnementales.

Être ambassadeur d'une marque, les bonnes ficelles

Selon la dernière étude ''Customer Experience Excellence'' de KPMG en 2018, la Maif arrive en 1re position tous secteurs confondus en matière d'expérience client. C'est par cet exemple frappant qu'Eliott Siegler, président d'Amazing Content, a souhaité justifier le volet grandissant de l'expérience, entre simplification et différenciation : "Jouer sur l'émotion est une valeur ajoutée indéniable. À titre d'exemples, Nespresso a adopté les codes du luxe pour se différencier quand la Maif s'est attardée au quotidien sur l'expérience client. Lorsque nous instaurons une culture de confiance, de responsabilisation et de bienveillance dans l'entreprise, l'expérience client en sort encore plus fort", souligne Eliott Siegler.

L'IA au service d'une stratégie omnicanal et omnilingue

OVH développe une marketplace d'outils d'intelligence artificielle grâce aux logiciels de traduction Systran depuis un an. Afin de répondre à de nouveaux cas d'usage, OVH a constitué une gamme complète de solutions destinées à accompagner ses clients dans leurs divers projets d'IA. Par Systran, acteur historique des technologies de traduction automatique, le fournisseur de services cloud français a regroupé une vingtaine de technologies d'intelligence artificielle : "L'objectif est de pouvoir calquer un discours en plusieurs langues grâce à Systran'', explique Sylvain Rouri, Chief Sales Officer d'OVH.

Chez OVH, l'intelligence artificielle ne se trouve pas uniquement dans les produits mais est aussi employée en interne pour offrir l'expérience client la plus transparente et sécurisée possible. Enfin, Systran a également fait appel aux infrastructures d'OVH pour les calculs intensifs des réseaux de neurones appliqués au traitement linguistique.

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet