Recherche
Se connecter

Rse

Environnement : Qui sont les Français les plus engagés ?

Publié par Clément Fages le - mis à jour à
Environnement : Qui sont les Français les plus engagés ?

Jeunes, vieux, riches ou pauvres... L'environnement concerne tous les Français, mais ces derniers sont plus ou moins engagés selon les résultats d'une étude dévoilée par M6 Publicité, qui révèle les clefs de cet engagement et les attentes des sondés vis-a-vis des marques.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Tout le monde s'est réjoui de la signature de la COP21, mais avez-vous remarqué que le texte ne mentionne jamais les mots pétrole, charbon ou énergies fossiles? C'est le signe de notre hypocrisie... Nous avons perdu la bataille du changement climatique." Yann Arthus-Bertrand donne le ton, en introduction de la matinée consacrée par M6 Publicité à l'environnement et la RSE. Le photographe, président de la Fondation Good Planet et réalisateur du film Legacy, qui sera diffusé l'an prochain par M6, a appelé à être plus radical dans notre lutte, afin de sauver ce qui pouvait encore l'être. Mais alors que les pays signataires de la COP21 continuent d'émettre toujours plus de gaz à effet de serre, là où ils s'étaient engagés à réduire leurs émissions, c'est à un engagement personnel qu'appelle le photographe : "les Français vont devoir diviser par 6 leur production individuelle de CO2 d'ici à 2050, soit un passage de 12 à 2 tonnes de gaz carbonique rejetées dans l'atmosphère chaque année." Alors concrètement, comment les Français sont-ils engagés dans la transition ? Réponse avec les résultats de cette étude, menée avec Sociovison et Iconics et présentée comme par M6 comme un état des lieux des comportements engagés des Français.

Qui sont les Français les plus engagés, et que sont-ils prêts à faire pour la transition ?

Comme indiqué ci-dessus, la problématique environnementale concerne tous le monde : après le terrorisme, la pollution est désormais la première préoccupation des Français sondés, qui sont 70% à penser que nous faisons face à une crise écologique sans précédent. Mais qui sont réellement les Français les plus engagés ? Pour le savoir, l'étude a identifié 66 comportements responsables, dans des domaines aussi variés que l'alimentation (manger de saison et local / équitable), la mobilité (la marche ou le vélo plutôt que l'avion), l'entretien du foyer (tir sélectif, utilisation de produits écologiques) ou la mode (acheter d'occasion et du Made in France), et a classé les sondés en fonction des cases cochées.


18% des sondés réalisent au moins 35 actions sur les 66, contre 26% qui en font entre 24 et 34, 39% qui en font entre 11 et 23, et 17% qui en font moins de 10. Quant à savoir qui se cache derrière les chiffres, plusieurs traits caractéristiques ressortent : les personnes les plus engagées sont souvent des femmes de plus de 45 ans et des urbains, quand les plus démobilisées sont des hommes âgés de 25 à 44 ans, sans enfants en milieu rural. Si les niveaux d'étude et de revenus jouent légérement sur l'engagement, ils n'expliquent pas tout : les personnes ayant au moins BAC+5 se retrouvent indistinctement dans les différents degrés d'engagement. Et seulement 41% des personnes ayant des revenus mensuels supérieurs à 3500 euros se disent moyennement ou fortement engagées.


64% des Français sondés se disent conscients des changements à apporter à leur mode de vie. Pour 93% d'entre eux, cela passe par la limitation des déchets alimentaires, par le tri des déchets (92%) et la limitation des activités polluantes au quotidien (83%). 74% des sondés déclarent ainsi avoir changé leurs habitudes alimentaires, contre 64% en ce qui concerne l'hygiène / beauté, 62% leur mobilité et 55% ont changé leur manière de s'habiller. En ce qui concerne les motivations, elles varient selon les âges. Au global, les sondés mettent en avant en priorité : leur volonté de limiter leur impact sur l'environnement (50%), entretenir leur santé (48%), et faire des économies (48%). Mais on constate que cette dernière raison est prioritaire pour les plus de 50 ans. Le bien-être animal est cité par 36% des sondés, mais arrive à 48% chez les 18-24 ans. Enfin, donner un sens à sa vie est une raison évoquée par 31% des 25-34 ans, contre 25% au global.

Quelles attentes vis-à-vis des marques?

Mais pour favoriser la transition, les consommateurs en appellent aux marques. Pour les sondés, les marques les plus engageantes sont celles qui revendiquent leur côté écologique (45%), durable (42%) et respectueux de l'environnement (40%). Les aspects naturels (34%), transparents (33%) et équitables (32%) sont aussi mis en avant, alors que l'aspect "militant" n'est cité que par 2% des sondés.

Au moment de faire un achat, les principaux facteurs de prise de décision cités sont la transparence vis-à-vis du prix (60%), une production respectueuse de l'environnement (58%, critère n°1 chez les 25-34 ans) et la réparabilité des produits (55%... mais seulement cité par 47% des 25-34 ans). Le respect des hommes et des animaux sont cités par respectivement 54 et 53% des sondés. Proposer un label éthique et responsable n'est un facteur que chez 42% des sondés, et seulement 35% des 25-34 ans. Enfin, le soutien à une cause environnementale, la signature d'une charte d'engagement éthique et responsable et le soutien à des causes humanitaires et sociales ne sont cités que par 40, 34 et 33% des sondés.

Plus généralement, les consommateurs attendent des marques qu'elles rendent les offres responsables plus accessibles. 49% des sondés se disent prêts à consommer responsable si les infrastructures le permettant sont à proximité. 48% veulent des magasins sans plastique ou emballage. Et 56% des sondés souhaitent des offres responsables à un prix plus accessible, et 55% d'entre eux estiment mériter une récompense financière (bons d'achat, réductions, crédits d'impôts) pour leur consommation responsable...


Je m'abonne

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet