Recherche
Se connecter

Comment rivaliser avec les GAFA ?Le point de vue de Mathieu François, Directeur Commercial Retail Oracle France

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Comment rivaliser avec les GAFA ?Le point de vue de Mathieu François, Directeur Commercial Retail Oracle France

Le secteur de la distribution est en pleine transformation et doit lutter avec des géants du web qui disruptent tous les secteurs et bénéficient d'énormes moyens financiers. Comment rivaliser, à l'ère où la technologie est la clef de l'expérience client et implique des investissements considérables

Je m'abonne
  • Imprimer

L'arrivée de la grande distribution a inversé le modèle que les petits commerçants appliquaient en personnalisant de manière naturelle la relation qu'ils avaient avec leurs clients. Plus question dans les grandes surfaces de personnaliser la relation client : le modèle économique impliquait de larges assortiments dédiés au plus grand nombre et une expérience client standardisée.

Depuis 10 ou 15 ans, les distributeurs cherchent à associer le meilleur des deux mondes : les prix les plus bas et une relation client personnalisée. Ils savent qu'ils doivent pour cela s'appuyer sur l'exploitation de leurs données et tous veulent devenir des sociétés " data-driven ", pilotées par la donnée.

Mais ils se heurtent aujourd'hui à la concurrence des géants du web qui possèdent des moyens incomparables pour mener cette guerre technologique. De plus, en s'installant comme passerelle incontournable entre les marques et les consommateurs, ils récoltent toutes les données nécessaires pour connaître le comportement des clients.


La donnée, enjeu principal de cette lutte de pouvoir

Il ne s'agit pas seulement d'analyser les recherches sur le web ou les achats sur Amazon : avec l'arrivée des assistants vocaux, la récolte des données de comportement prend une nouvelle dimension. Votre Google Home ou votre Amazon Echo sait tout de vous et développe de nouveaux services qui récolteront de nouvelles données.

Les géants du web innovent sans cesse car ils bénéficient pour cela de moyens colossaux : Google et Alibaba dépensent entre 15 et 16 milliards de dollars par an en R&D. Chez Amazon, c'est près de 23 milliards en 2018, ce qui positionne l'entreprise au premier rang mondial en termes de recherche et développement.

Difficile de rivaliser, même pour les plus grands groupes français, qui préfèrent nouer des alliances, tels Monoprix avec Amazon pour la livraison, Auchan avec Alibaba pour le développement en Chine, ou Carrefour avec Amazon Echo pour les commandes via l'assistant vocal. Des alliances qui ont fait couler beaucoup d'encre, les analystes n'hésitant pas à évoquer " le risque d'un engrenage dangereux ".


Comment rivaliser avec les GAFA ?

Les leaders du web ont mis les moyens pour bâtir leur propre infrastructure et développer les outils qui leur permettent de conserver leur avance et de devenir eux-mêmes fournisseurs de technologie. Finalement, les entreprises qui possèdent la même puissance technologique, ce sont les acteurs historiques du secteur informatique. En s'adressant à eux pour faire évoluer leur SI, les entreprises de la distribution ne font plus entrer le loup dans la bergerie, comme c'est le cas lorsqu'elles s'adressent à Google ou Amazon.

Une société comme Oracle propose une offre complète pour répondre aux nouveaux enjeux du retail : le cloud pour sa puissance et son agilité, les applications pour le back-office, les bases de données et l'analytics pour exploiter la data qui est maintenant au centre de toute stratégie. Et il y a peu de risques pour qu'Oracle ait l'idée de racheter une chaîne de distribution alimentaire....


Bénéficier des meilleures technologies pour extraire toute la valeur de la data

Les volumes de données ne cessent d'augmenter, et c'est particulièrement le cas dans le secteur du retail. Avec les magasins connectés, ce sont les miroirs qui récoltent des données, les étagères qui détectent les mouvements des articles, les étiquettes qui diffusent l'information produit, les caddies qui scannent les courses, les caméras qui scrutent les déplacements des clients ou repèrent les ruptures de stocks, etc. Tout cela génère bien sûr d'énormes flux de données qu'il faut non seulement traiter, stocker, sécuriser, mais aussi analyser.

L'analyse est d'ailleurs une des tendances fortes du retail, et se fait au plus près du consommateur. Les vendeurs sont maintenant équipés de tablettes et ont accès à l'historique du client, au détail des ventes, aux performances des promotions, etc. Les retailers ont donc tout intérêt à mettre en place les solutions analytiques adéquates s'ils veulent rester dans la course.Pour répondre à cet enjeu, en plus de la puissance technologique, de l'agilité du cloud, et de la pertinence de ses solutions métiers, Oracle amène une nouvelle composante au coeur de son infrastructure : l'intelligence artificielle et la technologie " Autonomous ". Grâce au machine learning, la base de données peut maintenant s'auto réparer, s'auto-administrer, déjouer les attaques et appliquer automatiquement les patches correctifs. L'IA permet ainsi de gagner en temps et en sécurité, ce qui permet de se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée, et en particulier l'exploitation de la donnée.


Compléter son équipement grâce à un écosystème étendu

Mais peut-on tout confier à un géant du logiciel ? Quid des solutions de niche qui apportent des réponses innovantes à des problématiques métiers bien précises ? Chez Oracle, nous n'écartons pas ces solutions, bien au contraire : nous avons un accélérateur de startups qui permet d'aider ces éditeurs à passer un palier important dans leur développement : la montée en charge et l'intégration dans le SI.

Tous ces arguments font qu'Oracle propose aujourd'hui une offre complète, innovante, éprouvée et solide aux acteurs de la distribution, qui peuvent ainsi se concentrer sur leur coeur de métier et relever tous les défis que les nouveaux entrants sur leur marché ne cessent de leur lancer.



En savoir plus : www.oracle.com/fr/applications/retail


Je m'abonne

Oracle

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Édouard Nattée (Foxintelligence)

Le modèle classique du retail est en train de s'effondrer, bousculé par la fulgurante progression des marketplaces. Mais aussi par une deuxième [...]