Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

30% de Boomers ont rejoint les réseaux sociaux au cours de la pandémie

Publié par Elodie Gros-Désir le - mis à jour à
30% de Boomers ont rejoint les réseaux sociaux au cours de la pandémie

La pandémie a eu un impact considérable sur le rapport des usagers aux réseaux sociaux. Selon une étude Sortlist, 75% des Millennials ont trouvé un repère dans le contenu digital. C'est aussi le cas pour les Boomers dont 30% ont rejoint au moins un réseau social durant cette période.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'année qui vient de s'écouler a propulsé les usages du digital. Ce changement ne concerne pas uniquement la consommation de biens et de services mais aussi les interactions avec les autres. La relation que les usagers entretiennent avec les réseaux sociaux a pris un virage, tout comme les raisons qui les poussent à les utiliser.

78% de croissance chez les Millennials, 25% de nouveaux utilisateurs chez les plus de 60 ans

Selon l'étude, 78% des Millennials et de la Génération Z ont passé plus de temps sur les réseaux sociaux depuis la pandémie. Ce changement dans leurs habitudes de consommation est notamment dû à l'enfermement auquel ces derniers ont fait face durant les confinements. Pour justifier cette présence accrue sur les réseaux sociaux, la majorité des sondés évoquent le besoin de se divertir.

Au cours des 12 derniers mois, 25% des répondants de plus de 60 ans disent avoir rejoint un réseau social. Pour compenser l'isolement, ils ont fait le choix des réseaux sociaux pour garder le contact avec leurs proches.

Les jeunes veulent se divertir, les anciens veulent discuter

En faisant le choix des réseaux sociaux, les plus jeunes cherchent à se divertir. C'est en tout cas la raison qu'évoquent 33% des sondés en France, 38% des sondés en Allemagne et 30% des sondés aux Pays-Bas.

En Espagne cependant, seuls 14% des répondants de moins de 35 ans disent utiliser les réseaux sociaux dans le but de se divertir. Pour la majorité d'entre eux (37%), le fait de garder contact avec la famille et les amis est la principale raison pour laquelle utiliser les réseaux sociaux. Cela explique sans doute les 95% d'Espagnols de moins de 30 ans qui utilisent WhatsApp.

En termes de divertissement, le contenu audiovisuel est de loin le format préféré des Millennials et de la Génération Z. 35% des répondants Français affirment que la vidéo est leur format préféré. Le contenu audio n'est pas en reste et continue de capter une audience de plus en plus importante.

Comme expliqué précédemment, les boomers utilisent principalement les réseaux sociaux pour garder le contact avec leurs proches et maintenir une vie sociale. Encore une fois, c'est l'Espagne qui se distingue avec 41% des répondants utilisant les réseaux dans cet objectif.

De plus, 42% des Français, 46% des Allemands et 39% des Néerlandais déclarent préférer le contenu écrit par rapport à tout autre format de contenu digital.

Un taux d'engagement en croissance de 67%

Ce n'est pas sans raison que les entreprises ont mis plus de budget dans leur marketing digital cette année. En comparaison à 2019, on remarque une augmentation de 41% dans la demande de conseil en social media.

67% des Millennials et de la Génération Z admettent avoir eu plus d'interactions avec du contenu sur les réseaux sociaux depuis l'année dernière. Cela s'est manifesté au travers de commentaires, de likes, de partages ou encore de participation à des concours.

Les jeunes espagnols étant plus actifs, avec 79% d'entre eux qui déclarent avoir augmenté leur taux d'engagement. Les jeunes allemands sont à l'opposé avec seulement 58%. En France, 71% des sondés âgés de moins de 35 ans déclarent avoir eu plus d'interactions sur les réseaux sociaux depuis mars 2020.

Les préférences générationnelles

Sans surprise, il existe des différences dans les réseaux sociaux que les deux générations utilisent.

Aujourd'hui encore, Facebook continue de dominer avec 2,8 milliards d'utilisateurs actifs mensuels. Cela dit, ce n'est pas pour autant que Facebook est la plateforme préférée de toutes les générations.

Facebook, n°5 chez les moins de 35 ans

D'après l'étude Sortlist, Facebook n'est que le cinquième réseau social le plus utilisé chez les moins de 35 ans. Dans cette génération, le top 3 des plateformes digitales est constitué de :

· YouTube

· WhatsApp

· Instagram

Contrairement aux Millennials, les Boomers déclarent être plus actifs sur Facebook, leur plateforme digitale préférée. WhatsApp arrive en deuxième position avec 71% et YouTube en troisième (67%).

YouTubeflix

Ces dernières années, les usagers ont changé de comportement vis-à-vis de YouTube. On a beaucoup parlé de la manière dont les plateformes de streaming vidéo comme Netflix, Amazon Prime ou encore Hulu s'attaquaient à la télévision.

Mais YouTube ne devrait pas être négligé. Selon une étude menée par Google, YouTube parvient à capter l'attention de plus d'adultes en prime time que n'importe quelle autre plateforme.

75% des adultes interrogés déclarent qu'ils regardent des vidéos YouTube chez eux, sur leur mobile. Et d'après les résultats de l'étude, pour les deux générations étudiées, YouTube est même plus utilisé que Netflix.

Combien de temps passent les usagers sur les réseaux sociaux ?

Pour les plus de 60 ans, on remarque une forte différence dans la manière dont ils utilisent les réseaux et y accordent du temps. Pour cette génération, la réponse la plus commune (pour 36%) revient à passer 1 à 2 heures sur les réseaux sociaux. C'est en tout cas ce qu'ont confirmé les répondants en Espagne (46%) et aux Pays-Bas (47%).

Mais en France et en Allemagne, la majorité des boomers ont déclaré passer moins d'une heure par jour sur les réseaux :

· 51% pour les Français

· 38% pour les Allemands

Cela pourrait être lié à la valeur que les répondants accordent aux réseaux sociaux. En France et en Allemagne, les plus de 60 ans sont 40% à penser que les réseaux sociaux n'apportent aucune valeur ajoutée à leur vie quotidienne.

C'est 25% de plus qu'aux Pays-Bas.

32% des moins de 35 ans veulent diminuer leur usage des réseaux sociaux

Bien qu'ils ne veuillent pas quitter les réseaux, les Millennials et la Génération Z ne sont pas réfractaires à changer leurs habitudes. Ainsi les jeunes Français sont 35% à vouloir diminuer leur usage des résaux sociaux, suivis de près par les Allemands (32%).

Il est indéniable que les réseaux sociaux et les outils digitaux font partie intégrante de notre quotidien. Malgré les critiques qu'ils reçoivent, ces réseaux ont un rôle central à jouer en 2020.

Leur vraie valeur ajoutée est d'ailleurs apparue durant la pandémie. En effet, ils permettent de :

· Rester en contact

· Se voir

· Interagir

· Partager du contenu.

Si les Millennials et la Génération Z ont grandi avec les réseaux, les boomers ne se connectent que de temps à autre pour rester en contact avec leurs proches. Cela dit, même si Facebook reste la plateforme préférée des derniers, il ne serait pas surprenant de les voir s'essayer à d'autres réseaux sociaux.

On le voit notamment avec TikTok et ses vidéos virales qui ont réussi à rapprocher toutes les générations, de manière créative.

Méthodologie :

L'étude a été réalisée sur 1 000 répondants présents en France, en Belgique, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas. Son objectif était de découvrir comment les différentes générations utilisent les réseaux sociaux en réponse à la pandémie de Covid-19.

La moitié des sondés étaient âgés de moins de 35 ans et l'autre moitié de plus de 60 ans.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande