Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Rse

Publicité interdite : 4 opportunités pour les annonceurs

Publié par Clément Fages le

En 2021, faut-il s'attendre à un retour du sujet de l'interdiction des publicités TV ou prospectus quand il s'agit de mettre en avant des véhicules malussés, des voyages en avion ou la malbouffe ciblant les enfants ? Si oui, comment faire face à ces évolutions, et les transformer en opportunités ?

Je m'abonne
  • Imprimer
Réorienter ses investissements vers la RSE

On ne s'est pas arrêté de boire ou de fumer depuis la fin de la publicité TV pour l'alcool ou le tabac. De par l'engouement pour ce qui est controversé, les biais cognitifs qui nous guident et, plus généralement, le capital de marque des annonceurs, les amateurs auront toujours envie d'une grosse cylindrée, d'un burger ou des autres produits mis en cause par l'UFC-Que Choisir, selon qui 88 % des publicités télévisées vues par les enfants concernent des aliments particulièrement caloriques : fast-food, confiseries, chocolat, biscuits, céréales du petit-déjeuner et boissons très sucrées. Au lieu d'investir des millions en publicité, les annonceurs pourront réorienter leurs investissements en R & D, et ainsi sortir des alternatives plus saines, pour se distinguer de la concurrence et faire l'objet d'une publicité, Heineken, avec son offre sans alcool 0.0, a démocratisé ce nouveau segment et peut même faire de l'échantillonnage ! Une façon, aussi, de contribuer à l'amélioration de notre société, et ainsi toucher leurs cibles autrement, comme l'avance Amélie Aubry, managing director d'Elan Edelman France. " 7 personnes sur 10 cherchent à éviter la publicité, via des adblockers entre autres. Face à la crise, les consommateurs attendent des marques qu'elles agissent pour répondre aux difficultés économiques (55 %), garantir la sécurité sanitaire (52 %) ou divertir et créer du lien (49 %), selon notre dernier Trust Barometer. Le faire permet d'être visible dans les médias. Cette culture du earned'' doit être au coeur de chaque idée. Le paid peut amplifier ces actions, mais ne suffit plus à travailler le brand love ou le brand trust sur le long terme. "

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Média

Par Clément Fages

À l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, TF1 PUB a donné quelques indications sur les nouveautés à attendre du côté de la régie ces [...]