Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Publié par Stéphanie Marius le

Peu implanté en Occident, le Nouvel An chinois est un exercice de style périlleux pour les marques internationales, qui reprennent ses codes pour créer des séries limitées. L'enjeu: éviter les faux pas et de trouver un équilibre en tradition et modernité.

Je m'abonne
  • Imprimer
Les enseignes qui doivent revoir leur copie...

Plusieurs enseignes tentent de populariser le Nouvel An chinois en France, au prix, parfois, de maladresses et d'approximations. Ainsi, Darty intègre le coq de feu rouge à ses mailings promotionnels consacrés aux soldes, habille son site marchand aux couleurs de la Chine et de la Chandeleur et brouille ainsi les les pistes. Plus marquant, Carrefour Traiteur met en valeur les produits asiatiques sous prétexte de fêter le Nouvel An chinois et mêle sushis et makis (d'origine japonaise, au mépris des relations historiquement tendues entre la Chine et le Japon) aux nems dans son offre "traiteur".

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet