Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Publié par Stéphanie Marius le

Peu implanté en Occident, le Nouvel An chinois est un exercice de style périlleux pour les marques internationales, qui reprennent ses codes pour créer des séries limitées. L'enjeu: éviter les faux pas et de trouver un équilibre en tradition et modernité.

Je m'abonne
  • Imprimer
Giogio Armani vise la sobriété

Si Giorgio Armani évite les faux pas, la marque ne brille pas par son originalité: elle lance une palette de poudre illuminatrice exclusive "Chinese New Year" dans un écrin rouge et noir ornée des symboles de la fortune et de la chance.Seule différence par rapport à l'année dernière, un coq imprimée en creux dans la poudre remplace le singe. Le produit est distribué majoritairement en Chine, et dans quelques points de vente aux États-Unis et en Europe. En France, elle n'est présente qu'aux Galeries Lafayette, au tarif de 85 euros.

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet