Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Publié par Stéphanie Marius le

Peu implanté en Occident, le Nouvel An chinois est un exercice de style périlleux pour les marques internationales, qui reprennent ses codes pour créer des séries limitées. L'enjeu: éviter les faux pas et de trouver un équilibre en tradition et modernité.

Je m'abonne
  • Imprimer
Eric Kayser crée un coq framboise

La Maison Kayser rend hommage à son implantation en Asie (la moitié des boutiques de la marque s'y trouvent) grâce à un entremets composé de mousse de lait, crémeux framboise, biscuit Joconde et biscuit dacquoise surmonté d'un coq jaune. Le gâteau est proposé au tarif de 29 euros au sein de toutes ses boutiques. L'enseigne rend ainsi hommage au nyangao (ou gâteau de l'An), un gâteau de riz fourré aux haricots rouges et traditionnellement dégusté en fin de repas lors du Banquet du printemps.

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet