Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le marché de l'audio en pleine explosion depuis le début de la pandémie

Publié par Elodie Gros-Désir le - mis à jour à
Le marché de l'audio en pleine explosion depuis le début de la pandémie

Selon une étude réalisée par la plateforme Sortlist, on peut constater une augmentation de 76,2% de la consommation des contenus audio depuis la pandémie.

Je m'abonne
  • Imprimer

On l'a vu avec la fulgurante montée en puissance de Clubhouse ou encore avec la multiplication des podcasts, le marché de l'audio est en pleine expansion depuis plusieurs mois. Le podcasting est d'ailleurs l'un des canaux marketing les plus tendances en ce moment. Plus de 900 000 podcasts ont en effet été créés en 2020 : c'est trois fois plus qu'en 2019.

Dans une étude réalisée auprès de 500 CEO et managers Sortlist a mis en évidence la place qu'a prise le contenu audio dans la vie des gens mais aussi dans la stratégie des marques.

La Radio est reine, les podcasts explosent, mais qu'en est-il de Clubhouse

- 76,2% des personnes interrogées écoutent plus de contenu audio depuis le début de la pandémie.

- La radio reste le média le plus écouté et le podcast perce. En France, 41% préfèrent le podcast, à peine 5% de moins la radio.

- En moyenne 3% des interviewés répondent utiliser Clubhouse. En France, ce chiffre descend à 0,87%.

- Seules 10% des personnes interrogées écoutent du contenu audio en lien avec leur travail, contre 29% en lien avec leurs hobbies.

Contenu audio et publicité

En 2020, on compte en moyenne 160 annonceurs par semaine, tous podcasts confondus. Si au mois de janvier 2020, chaque publicité apparaissait en moyenne sur 3,6 émissions, à la fin de l'année, ce chiffre est passé à 6 émissions.

- 78 % des auditeurs sont susceptibles d'acheter des produits recommandés dans des contenus audio.

- 49 % des CEO et managers peuvent d'imaginer faire de la publicité sur un podcast. Cela dit, seuls 19 % d'entre eux l'ont déjà fait.

- 40 % des Français ont déjà acheté quelque chose suite à une pub entendue sur un podcast. C'est le pays où ce nombre est le plus élevé.


Même si le nombre de personnes écoutant la radio décline, près de 50 % des auditeurs disent préférer ce média qui continue de surpasser ses concurrents. En France, 46 % des personnes interrogées placent la radio en tête de leur contenu audio préféré. En Espagne, ce chiffre grimpe à 56 %.

Avec 36 % d'auditeurs, le podcast arrive en deuxième position

Si le podcasting n'est pas le média audio préféré des personnes interrogées, un nombre significatif de personnes déclarent qu'elles préfèrent ce medium pour écouter leur contenu audio :

- En France, 41 % préfèrent le podcast. C'est à peine 5 % de moins que la radio.

- En Allemagne l'écart est de 8 %, avec 38 % des personnes interrogées qui préfèrent le podcast contre 46 % pour la radio.

Le podcast semble donc rattraper la radio sur ces deux marchés. Considéré comme le premier rival de la radio, le podcast n'a cessé de gagner en popularité ces dernières années, plus particulièrement au sein des jeunes générations. Dans le monde, l'audience des podcasts est constituée à 67 % par des auditeurs ayant entre 18 et 44 ans. Au fil des années, il se pourrait donc que le podcast détrône la radio.

Clubhouse : une exclusivité autodestructrice ?

Avec des utilisateurs de renom comme Oprah Winfrey, Elon Musk ou encore Mark Zuckerberg, Clubhouse vaut aujourd'hui plus d'un milliard de dollars, après à peine 12 mois d'existence. Cela dit, il semble difficile de savoir d'où vient cette valorisation. Aujourd'hui, moins de 3 % des Européens utilisent ce réseau social.

En effet :

- 2,65 % des répondants Néerlandais utilisent Clubhouse

- On constate une situation similaire en Allemagne avec 2,63 % d'utilsiateurs.

- En France, on parle de 0,87 % d'utilisateurs parmi les répondants.

- En Espagne, le chiffre s'est avéré nul avec 0 % de réponse positive.

Ainsi, même s'il a existé un véritable engouement autour de la plateforme il y a quelques mois de cela, il semble que Clubhouse ait encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir prétendre concurrencer le podcasting ou la radio. Cela est sans aucun doute lié à l'exclusivité de l'application : uniquement accessible sur invitation et sur iPhone, Clubhouse n'est pas utilisable facilement.

De même, si le CEO de la plateforme déclare vouloir ouvrir son réseau social sur Android et abandonner le système d'invitation, il semblerait que le processus prenne trop de temps. En effet, avec une chute d'utilisation de 72 %, Clubhouse fait face à une concurrence de plus en plus rude.

Spotify, Facebook et Twitter passent à l'attaque

En rachetant Betty Labs, qui sont les créateurs de la plateforme de streaming audio Locker Room, Spotify se positionne en concurrence directe avec Clubhouse. En effet, avec cette acquisition, Spotify déclare vouloir " saisir l'opportunité de l'audio en direct et ne pas se laisser dépasser sur son propre secteur par Clubhouse ".

Et Spotify n'est pas la seule plateforme à avoir pris le contrepied de la nouvelle plateforme tendance. En effet, Twitter a lancé Spaces et Facebook a lancé Live Audio.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande