Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Rse

Dove et The Body Shop s'engagent contre les expérimentations sur les animaux

Publié par Clément Fages le - mis à jour à
Dove et The Body Shop s'engagent contre les expérimentations sur les animaux

Dans les rues de Paris, Berlin, Milan et Madrid, The Body Shop et Dove s'allient avec les principales organisations internationales de protection des animaux afin d'inciter l'Union européenne à maintenir les lois visant à interdire l'expérimentation animale.

Je m'abonne
  • Imprimer

En association avec l'artiste et activiste néerlandaise Nina Valkhoff, les marques Dove et The Body Shop affichent leurs engagements sur les murs des rues de grandes villes européennes comme Paris, Berlin, Milan et Madrid. Les habitants de ces métropoles pouvaient ainsi découvrir le slogan : "Rejoignez-nous pour mettre fin aux tests sur les animaux et sauver les cosmétiques sans cruauté animale en Europe", accompagné d'une oeuvre d'art unique, dans le style de l'artiste qui réalise régulièrement des fresques et compositions florales mettant en scène des animaux menacés.

Le but de l'opération est de sensibiliser un million de citoyens européens en un an, afin de récolter un nombre équivalent de signatures sur la pétition savecrueltyfree.eu, une pétition d'Initiative Citoyenne Européenne qui permet d'interpeller la Comission européenne sur certains sujets. Le but de cette pétition est de pérenniser les lois interdisant la réalisation au sein de l'UE de tests cosmétiques sur les animaux, prises en 2004, et renforcées en 2009 par une loi interdisant le test des ingrédients, puis en 2013 par l'interdiction de la vente au sein de l'UE de tous les produits ainsi testés. Par ailleurs, la pétition veut également renforcer la protection de l'environnement et de la santé des consommateurs face à l'utilisation des ingrédients chimiques, et élargir l'interdiction des expérimentations animale à d'autres industries.

"Pourtant, les nouvelles exigences récentes de l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) menacent le maintien de ces lois protectrices des animaux et compliquent tout progrès supplémentaire et démarches relatifs au bien-être animal initiés par Parlement européen depuis 2018 : notamment le projet d'interdiction mondiale du test de cosmétiques sur les animaux d'ici 2023", indiquent dans un communiqué The Body Shop et Dove, deux marques qui militent sur ses sujets depuis trente ans, et qui joignent leur forces avec les organisations PETA, Cruelty Free Europe, HSI (et ses organismes affiliés), Eurogroup for Animals et ECEAE (représentant un total de 100 organisations membres à travers 26 pays de l'Union européenne).

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande