E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Quelles sont les meilleures thèses de marketing en 2022 ?

Publié par Jean-Jacques Manceau le

Les comportements sont à l'honneur de la 24è édition du prix de la meilleure thèse de marketing décerné par l'association française du marketing. Le prix de thèse AFM 2022 sera remis au lauréat lors du congrès international de l'Association Française du Marketing à Tunis, en mai 2022.

Je m'abonne
  • Imprimer

Eva Cerio : Donner ou vendre ses objets : vers une meilleure compréhension de la dépossession par le réemploi

Dans son travail doctoral, Eva Cerio s'intéresse à la dépossession des objets destinés à être donnés ou vendus, c'est-à-dire au processus de séparation physique et/ou psychologique des objets. Par le biais d'une étude qualitative longitudinale menée auprès de 28 informants, elle montre que la dépossession est un processus complexe, qui confronte l'idéal de réemploi visé et la réalité dépendante de la socio matérialité de l'objet, des ressources et compétences disponibles, des émotions ressenties et de celui qui reçoit l'objet. Le travail d'Eva identifie quatre parcours de dépossession (spontané, organisé, contraint, subi), qui peuvent être impulsifs ou planifiés, contraints ou contrôlés.

Biographie d'Eva : « Diplômée d'un master en marketing de luxe, Eva Cerio a exercé quelques temps le métier de cheffe de projet dans une agence de design luxe. Intéressée par les études de marché et l'enseignement, elle a ensuite réalisé un master en études et recherches, puis elle s'est dirigée vers le doctorat en sciences de gestion, qu'elle a réalisé à l'université Gustave Eiffel et à l'Institut de Recherche en Gestion. Ses travaux de recherche portent sur la compréhension des pratiques de consommation dans un contexte d'économie circulaire, et plus particulièrement sur le don caritatif et la vente en ligne. Ancrés dans le marketing responsable et sociétal, ils questionnent les formes de consommation collaborative et leurs significations, la valorisation de l'objet dans ces pratiques, et la représentation du gaspillage, à un niveau individuel et micro-social. Dans ce cadre, elle a été amenée à participer à plusieurs conférences nationales et internationales, et à publier dans de deux revues classées (Décisions Marketing et Journal of Business Research). »

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet