Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Twitter et le shopping, LinkedIn et le marketing, Meta et la formation professionnelle... Quoi de neuf sur les réseaux sociaux ?

Publié par Doriane Dos Santos le

Chaque semaine, nous vous proposons une plongée dans l'actualité bouillonnante des réseaux sociaux et de leurs nouvelles fonctionnalités. Au menu : Meta lancera son académie du métavers en septembre, LinkedIn propose une nouvelle plateforme pour les professionnels, Twitter lance Product Drops...

Je m'abonne
  • Imprimer

Elon Musk va accéder aux données relatives aux faux comptes Twitter

Vous vous souvenez ? Elon Musk s'amusait via son compte Twitter, à rire de la lenteur du développement de la fonctionnalité Edit, avant d'acquérir des parts au sein de Twitter, mais également à rejoindre puis quitter son conseil d'administration, à proposer une offre d'achat puis à la bloquer...

Nouveaux rebondissements ! Twitter cède et va donner les informations liées à la proportion de faux comptes présents sur la plateforme, qui étaient à l'origine du gèle de l'offre d'achat d'Elon Musk. Il menaçait de retirer son accord s'élevant à près de 44 milliards de dollars, s'il n'avait pas accès aux données qui lui permettaient d'évaluer le nombre de faux utilisateurs sur la plateforme. Le nombre de faux utilisateurs auraient en effet une influence sur les revenus publicitaires générés par Twitter, ce qui pourrait pousser le patron de Tesla à revoir à la baisse son offre d'achat.

Cependant, d'après le Washington Post, ces données sont accessibles depuis des années pour plusieurs entreprises qui n'appartiennent pas à Twitter, qui les contrôlent déjà, et qui auraient sans doute mis en avant ces faits s'ils s'avéraient être vrais. Il semblerait alors qu'Elon Musk se serve de ces rumeurs liées à la proportion de faux comptes, simplement pour retirer son offre d'achat ou pour la renégocier à la baisse ? En réalité, il n'aurait qu'à prouver que les faux comptes Twitter sont en effet plus nombreux qu'annoncé...

Que la proportion de faux comptes présents sur la plateforme tourne autour des 5% comme annoncé par Twitter, ou plus, la bataille Musk/Twitter ne semble finalement pas encore terminée.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet