Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

L’intégration des données, la clé du succès

Publié par le | Mis à jour le

L'intégration des données permet aux entreprises d’obtenir une vue globale de leurs activités marketing, conduisant à une prise en charge de leurs clients plus efficace et personnalisée. À condition qu’elles soient capables de les exploiter correctement. Explications sur les enjeux et optimisations.

  • Imprimer

 

L'intégration des données consiste à fusionner des données issues de plusieurs sources dans une seule et même vue. Elle comprend la collecte, le nettoyage, le mappage et la transformation des données en fonction du système cible et, au final, la mise à disposition d'informations pertinentes et utiles. L’intégration des données vise à améliorer la prise de décision stratégique et leur compétitivité. C’est une étape importante au vu des enjeux pour l’entreprise, mais aussi très compliquée étant donné le volume d’informations en provenance de différents canaux.

Une des stratégies des entreprises pour faire face à la complexité de l’intégration et de la gestion des données résident en l’utilisation de plusieurs canaux et plateformes en parallèle. En effet, la dernière enquête menée par Datorama dévoile qu’un tiers des participants ont jugé leur propre intégration et gestion des données marketing excellentes. 68% du reste des participants la jugeaient satisfaisantes ou médiocres et estimaient que des améliorations étaient possibles, soit par l’amélioration de leurs processus, soit par des investissements supplémentaires dans des outils. Mais quels que soient les chiffres, une chose est sûre : les capacités d’intégration des données personnelles restent un véritable défi à relever.

 

 

Les procédures d’intégration représentent un grand nombre de difficultés pour les entreprises due au volume des données. C’est pourquoi la plupart d’entre elles continuent d’utiliser des rapports et des données distinctes pour chaque canal marketing. Une approche qui semble convenir à de nombreuses entreprises, mais qui présente de nombreux défis. Parmi eux, la véracité des données, la capacité à connecter et à unifier ces données, ou encore la diversité des données structurées et non structurées. 37 % des participants à l'enquête citent la qualité inadaptée des données collectées. Aussi, 34% des entreprises interrogées se considèrent dans l'incapacité de combiner des données provenant de différentes sources. Enfin, le temps consacré au nettoyage et à la préparation des données en vue de leur utilisation constitue un défi majeur pour 31 % des participants à l'enquête.

Quant aux processus et aux flux de données, ils sont gérés différemment et dépendent principalement de la taille de l'entreprise, de ses exigences en matière de standardisation des données et de sa situation technique initiale. Il existe donc des formes manuelles d'intégration des données, d’autres automatiques. La majorité des entreprises interrogées lors de l’enquêtes combinent à 81% des approches manuelles et automatisées pour intégrer et harmoniser les données. Seule une minorité des entreprises interrogées (11 %) ont recours à un processus 100% automatisé.

Si l’importance de la bonne intégration des données pour une entreprise est primordiale, leur analyse et leur optimisation l’est tout autant. Elle permet entre autres de comprendre les besoins et les comportements clients.

 

Pour aller plus loin sur le sujet, téléchargez l’intégralité du rapport !