EN CONFINEMENT AVEC… SANDRINE DURIAUD-LEYSENS – GLOBAL CLOUD XCHANGE

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Sandrine Duriaud-Leysens, responsable marketing pour Global Cloud Xchange, qui nous parle de son quotidien, sa vision de l’après confinement et surtout le positif de toutes les initiatives créées durant cette période…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis responsable marketing pour l’Europe et les Etats-Unis pour Global Cloud Xchange, un fournisseur de solutions de télécommunications pour les opérateurs, les entreprises et les OTT. Je suis également administratrice du CMIT.

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

Le télétravail était déjà en place chez Global Cloud Xchange France avant le confinement. Nous avions donc les outils et j’ai un espace aménagé en conséquence – même s’il faut s’organiser quand les deux conjoints travaillent depuis la maison. Par ailleurs, je travaille avec des collègues aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Nous sommes donc habitués à collaborer à distance par téléphone ou via Teams. Et les grèves de transport en décembre m’avaient déjà fait expérimenter le télétravail en continue sur deux semaines. Malgré tout, les discussions autour de la machine à café me manquent ! Mais le plus gros challenge est de concilier ses tâches quotidiennes avec le suivi des cours des enfants !       

Comment vois-tu l’après confinement ?

L’après confinement va surtout dépendre de l’évolution de l’épidémie et du « déconfinement ». Est-ce que l’on aura une partie de la population libre de ses mouvements et une autre qui devra restée à bonne distance de ses congénères parce que non immunisée ? Peut-être devrons-nous prendre en compte ce paramètre dans l’organisation de nos événements et alors encore plus mixer le présentiel et le digital.

Dans tous les cas, ça sera un soulagement de savoir cette situation derrière nous. Et de pouvoir de nouveau sortir et revoir famille et amis. Mais, nous devrons toujours être plus vigilants pour qu’elle ne se reproduise pas.

    

Quels seront les effets positifs de la situation ?

J’ai particulièrement été touchée par les élans de solidarité. Aussi bien des individus que des entreprises se mobilisent pour répondre aux besoins de la communauté et savent être présents pour participer au combat contre ce fléau. Une fois la crise passée, capitalisons sur toutes ces initiatives pour continuer à venir en aide à ceux qui en ont besoin. Elle aura sans nul doute changé le regard sur certaines professions avec une prise de conscience du rôle que chacun joue dans notre société.

 

Autre effet positif, le télétravail ne devrait plus être un sujet tabou. Les entreprises ont dû mettre en place des solutions, parfois dans l’urgence. Elles peuvent capitaliser dessus pour offrir plus de souplesse dans le travail à leurs salariés. Et avec deux compétences à développer : être télé-managé et être télé-manageur.  Nous devrions voir aussi l’accélération de projets de transformation digitale pour s’adapter au comportement des consommateurs comme celui des salariés et globalement à l’écosystème de l’entreprise.          

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

Claire Arnoux, Corporate Marketing Director, Vade Secure

 

 

La carte divertissement 

Un livre : les Chroniques de San Francisco pour plonger dans l’atmosphère de cette grande ville Californienne au début d’une autre épidémie.

Un film/série : Friends en attendant de pouvoir revoir ses amis dans la vraie vie

Une chanson : Perfect day, Lou Reed pour un retour à l’essentiel 

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés