EN CONFINEMENT AVEC… MAXIME THIEFFRY - CLIPLE

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Maxime Thieffry, CEO de Cliple, qui nous parles des effets positifs qu’il observe dans cette situation inédite et nous dévoile sa vision de l’après confinement, basée autour de « l’utilité »…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! J’ai la chance de diriger une joyeuse entreprise qui produit de la vidéo à travers 2 solutions : VEV (vidéo premium et créative) et Cliple (solution de production accessible qui propose des tournages / montages dans la journée, partout en France et dans 15 pays).

 

Comment vas-tu en cette période « spéciale » ?

Je vais bien, merci ! J’ai d’abord ressenti le confinement comme un grand saut dans l’inconnu, entraînant des nuits agitées et des angoisses nouvelles. Nous avons à la hâte mobilisé les équipes pour tenter de reprendre le contrôle. A grand coup de brainstorming, nous avons imaginé des prises de parole, des contenus spéciaux, des nouveaux produits, le tout en réfléchissant à la bonne tournure, le bon timing pour ne pas passer pour des opportunistes. Un exercice assez “casse-gueule” qui a mis en lumière différentes sensibilités au sein des équipes. Cela a généré des échanges ouverts nous évitant les bourdes ou les bad buzz (enfin pour le moment hi hi hi ;-).

 

Cette agitation a laissé peu à peu place à une place sorte de lâcher prise, avec l’intime conviction qu’il ne fallait pas se lancer dans des plans d’attaque au risque de taper à côté et de nous épuiser. La brouillard est trop épais. Nous sommes en revanche très en lien avec nos clients pour sentir les signaux faibles, comprendre les nouveaux besoins qui peuvent émerger.

 

Quels seront les effets positifs de la situation ?

 

Comme je l’évoquais, je pense qu’aux seins de équipes, même si il y a un éloignement physique, il y a le partage d’une situation exceptionnelle qui je pense nous rendra encore plus soudés. Cette expérience inédite nous donne un sentiment d’appartenance fort à l’entreprise. Nous sommes dans le même bateau et avons tous envie de le maintenir à flot ! Et j’en suis certain, nous aurons à coeur de prendre plus soin de nous individuellement mais également de soigner le collectif. 

 

Comment vois-tu l’après confinement ?

Pas simple d’imaginer l’après confinement. Par contre, j’aime à penser que le redémarrage se fera en douceur, sans précipitation, et on se demandera pourquoi on fait les choses, et comment on peut mieux les faire. Redémarrer la machine sans la faire tourner à un régime infernal, régime qui laissait nos besoins individuels et collectifs sur le bord de la route.

Évidemment le mot “sens” est servi à toutes les sauces, mais peut être que cette fois on aura envie de l’utiliser sans le travestir. Et si on peut partager cette démarche avec nos clients, le plaisir sera à son comble ;-)

C’est l’utilité de ce qu’on fait, notre contribution au monde en tant qu’entreprise, qui va venir, je l’espère, nous obséder quotidiennement. Chaque collaborateur doit avoir le sentiment, à son échelle, d’être acteur d’un changement profond. 

Je pense que cet élan peut nous faire faire des merveilles, pour le bien de tous !

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

Je pense à Bertrand Maux de Mo & Jo !

 

 

La carte divertissement  

Un livre : Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre, idéal pour apprendre à voyager sans bouger de chez soi ;-)

Un film/série : Un jour sans fin avec Bill Murray et Andie MacDowell, analogie amusante avec le temps qui s'arrête en période de confinement.

Une chanson : un album même, le dernier de Yuksek, Nosso Ritmo pour un peu d’exotisme ! 

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

 

Autres articles proposés

Hub dédié
Déconfinés avec…

Par Déconfinés avec… via Marketme

Yoann Lopez, directeur marketing chez Comet, nous partage son confinement et ses nouvelles méthodes de travail, ainsi que tous ses projets pour [...]