EN CONFINEMENT AVEC… MATHIEU TEPPE - TIMEONE

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Mathieu Teppe, head of platform & media chez TimeOne, nous raconte son quotidien rempli de news, sa vision de l’après et les gros challenges à tenir dans cette période qui seront peut-être des solutions à long terme…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Mathieu Teppe, Head of Platform & Media chez TimeOne Media Buying. Après plusieurs années passées à travailler dans le secteur du marketing à la performance au sein de TimeOne Group, j’ai eu l’opportunité de rejoindre le trading desk pour y manager l’équipe d’acheteurs médias (je leur passe le bonjour au passage car je sais qu’ils nous lirons ??).

Notre rôle est de développer des stratégies d’achats média sur les plateformes les plus appropriées (DSPs, réseaux sociaux) et via les médias adaptés (display, native, mais surtout vidéo et audio) afin de répondre aux objectifs de nos annonceurs et agences.

C’est un métier exaltant car nous sommes confrontés à des problématiques spécifiques à chaque client (de part son business, son stack techno, ses besoins) et que l’offre pour y répondre évolue sans cesse. Il n’y a qu’à prendre le cas des réseaux sociaux où l’achat d’espace sur Tik Tok débute pour nous alors que nous étions en plein développement sur Snapchat, ou encore le cas de l’audio digital où il ne se passe pas un jour sans qu’un nouveau podcast soit lancé !

C’est un challenge quotidien de se réinventer et rester ouvert d’esprit.

 

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

Je n’ai pas de routine particulière (c’est le terme à la mode en ce moment) mais je profite d’un peu plus de temps le matin pour faire des choses que je fais moins habituellement : lire l’actualité, qu’elle soit nationale ou professionnelle (il y a de plus en plus d’articles à lire et/ou de webinars organisés dans notre industrie) et j’écoute toujours plus de podcasts (pro pour la plupart). J’avoue être assez privilégié car ayant déménagé il y a peu de temps, j’ai aujourd’hui une terrasse dont je peux profiter pour me ressourcer et prendre l’air après avoir traité des tâches complexes.

Le télétravail est en place chez TimeOne depuis déjà un bon moment, mais il est vrai qu’il n’a jamais eu lieu à si grande échelle ! Sur mon équipe la majeure partie des collaborateurs a déjà testé et nous avons eu le temps de nous adapter. Les outils que nous avons à disposition nous permettent de travailler en condition de télétravail de la même manière qu’en open space.

Pour commencer la journée nous avons mis en place un point quotidien en visio conférence ce qui permet de prendre des nouvelles et de partager les encours de chacun. Cette visio est aussi un moyen de maintenir le lien social et de se sentir moins isolé.

En parallèle et à plus grande échelle, nous avons un groupe Facebook animé par notre équipe marketing qui permet de partager des moments de vie avec l’ensemble des équipes (Paris, Lyon, Bordeaux, Madrid… et même Medellín) !

 

Comment vois-tu l’après confinement ? 

À mon sens nous serons tous bien différents après cette crise. Notre manière de penser va évoluer et nous prendrons de nouveaux éléments en compte auxquels nous ne portions pas notre regard précédemment.

D’autre part, je pense que cela va recréer plus de lien social et que nous serons tous ravis de revoir plus souvent nos proches, nos amis, mais également nos clients et partenaires !

Côté business, il est clair que nous allons voir une évolution dans la communication des marques dans de nombreux secteurs. Je pense notamment à celui de l’industrie agro-alimentaire qui devrait s’engager encore plus fortement sur le « made in France ». Les annonceurs mettant en avant une production Française et responsable devraient tirer leur épingle du jeu. L’enjeu pour TimeOne va donc être d’accompagner au mieux cette transition pour faire passer le message au consommateur (et toujours au bon moment, au bon endroit).

 

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?

Il y a déjà eu un vrai challenge sur les 2 premières semaines de confinement : s’organiser en interne pour gérer l’urgence de la situation. On peut dire aujourd’hui que c’est réussi : les configurations de campagnes ont été ajustées en quelques heures et les tâches de chacun adaptées.

Simultanément nous construisons une offre qui a du sens pour chaque annonceur et anticipons la reprise qui sera un enjeu fort pour chacun de nous.

À l’avenir il faudra rester « agiles » dans notre organisation et continuer d’apporter des réponses innovantes à chaque annonceur. Toute l’équipe est motivée pour relever ce challenge !

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

Audrey Heiser Head of marketing e-commerce chez Little Big Change (groupe Ontex)

 

La carte divertissement 

Un livre : Ça commence par moi de Julien Vidal que l’on m’a offert et que je n’avais pas eu le temps de lire. Simple, efficace. On y trouve beaucoup d’éléments intéressants sur les initiatives citoyennes et l’écologie dans le monde sur lesquels on peut se questionner ;

Un film/série : Le bureau des légendes (la saison 5 arrive dès ce mois d’Avril)

Une chanson : Un podcast plutôt : Bannouze, parce que c’est les copains et que ça traite du Marketing Digital (mais pas que !)

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

Autres articles proposés