EN CONFINEMENT AVEC… JULIE ASSELIN – 365TALENTS

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Julie Asselin, directrice marketing de 365Talents, nous fait part de son quotidien, sa vision de l’après confinement et surtout ce qu’elle a retenu de positif durant cette période…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

A la frontière entre marketing et créa, j’ai navigué entre les deux pendant mes 15 ans d’expérience pro, et je ne saurais choisir l’un des deux car ils sont si liés. Aujourd’hui Head of Marketing chez 365Talents, j’ai la chance de faire un métier que j’aime avec une équipe extraordinaire. Notre plateforme permet aux équipes RH de connaître et gérer rapidement leurs talents en interne pour préparer les challenges de demain.

 

Comment vas-tu en cette période « spéciale » ?

Je vais bien ! J’ai la chance de ne pas la jouer “fleur de bitume” puisque je suis partie à la campagne avec ma petite famille. Mes deux enfants sont au vert, et je pense que c’est un bol d’air et une respiration mentale pour le bien-être de tous. La routine et l’attention que demandent les enfants en plus du travail font que j’ai plutôt la tête dans le guidon ! J’ai eu du mal à relever la tête et comprendre vraiment ce qu’il se passait autour de moi et les implications que cela allait avoir sur toute notre vie.

 

Comment vois-tu l’après confinement ?

L’après confinement sera tellement différent de l’avant ! Le confinement, c’est finalement comme si nous avions tous fait une session d’introspection : cela a apporté une vraie prise de conscience de la part des entreprises. D’un point de vue communication, je vois des choses extraordinaires sortir de pages web, comme le concept de décence émotionnelle de Michael Boumendil. Les entreprises et leur marque sont d’autant plus challengées sur leur pertinence, leurs valeurs et leur utilité à l’échelle de la société. Et ce sont des effets que j’aimerais voir perdurer pour l’après confinement.

Je pense aussi que toutes les organisations vont vraiment faire un reBoot, et même un #RebootTalents. Il y aura les grandes gagnantes (les fabricants de masques, les meuniers grâce notre incroyable consommation de farine, etc) et d’autres qui devront se réinventer complètement. Comment pivoter et transformer son entreprise dans ce nouveau contexte ? Je pense sincèrement que la réponse se trouve dans les compétences internes des entreprises, et que les HR ont leur carte à jouer pour les valoriser et les réallouer.

Coté perso, l’après confinement sera un retour à une vie où nous ne sommes plus à la campagne… Serons-nous capables de vivre en ville ?

 

Quels seront les effets positifs de la situation ?

Il y aura des effets positifs oui, malgré la crise, et malgré que la reprise ne sera sûrement pas aussi rapide que prévue. Je reste une optimiste et je pense que cette introspection et cette grande remise en question portera ses fruits. Nous serons des consommateurs plus conscients : nous penserons un peu plus à ce que nous avons (une famille, un toit, la santé) plutôt que de penser à ce que nous n’avons pas.

J’imagine les consommateurs et les entreprises plus justes, plus raisonnables, mais aussi plus innovants, plus créatifs, plus humains.

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

J’aimerais savoir comment Maud Bailly d’Accor Hotels vit les challenges de ce confinement et comment elle pense à l’après confinement pour son secteur.

 

La carte divertissement 

Un livre : les furtifs d’Alain Damasio. Une histoire futuriste pleine d’IA et de tech et pourtant où le lien familial est plus fort que tout.

Un film/série : Un Monstre à Paris, pour sa BO de M et pour la nostalgie parisienne !

Une chanson : la reprise de Cake du fameux I will Survive

 

 

 

Autres articles proposés