EN CONFINEMENT AVEC… GUILLAUME DOKI-THONON – REECH

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Guillaume Doki-Thonon, CEO de Reech, qui nous raconte son quotidien de télétravailleur ponctuer d’échanges qualitatifs, les effets positifs qu’il retient et ses gros challenges business et le lieu où il aimerait être confiné…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Guillaume DOKI-THONON, je suis le co-fondateur et CEO de Reech, entreprise experte du marketing d’influence, qui accompagne 150 clients tels que Carrefour, Camif, Kellogg’s, Nocibé, Coca-Cola, Spontex, Unilever, Philips, etc.

 

Comment vas-tu en cette période « spéciale » ?

Je suis comme tout le monde très affecté par la situation sanitaire, et je suis avec beaucoup d’attention les informations et les annonces gouvernementales. Je me suis même remis à regarder le 20H !

Je suis aussi évidemment affecté par l’impact économique de la crise, notamment sur le secteur de la communication. Quand on est chef d’entreprise, le moins que l’on puisse dire, c’est que notre humeur est liée à celle de notre société. Maintenant que les choses « évoluent moins », les consommateurs prennent de nouvelles habitudes, et donc les marques relancent leurs prises de parole, en les adaptant bien évidemment. Je reste donc optimiste sur ce qui va arriver, et sur notre capacité à résoudre collectivement cette crise.

 

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

J’essaie de garder mon rythme, je me lève à la même heure, commence à travailler et m’arrête au même moment. Le plus dur reste de conserver le lien avec les équipes. Malgré la qualité des outils, les visioconférences ne remplacent pas les discussions près de la machine à café.

Je constate néanmoins que si cette période est difficile, elle présente l'avantage de libérer les agendas. Nos interlocuteurs sont réceptifs, disponibles et nos échanges en interne, avec nos clients, futurs clients et partenaires sont qualitatifs.

 

Quels seront les effets positifs de la situation ?

Je ne vais évoquer que ce que je connais : la communication. Nous avions entamé, il y a quelques années déjà, une tendance à des prises de parole beaucoup plus larges qu’autour du produit (valeurs, éthique, impact écologique etc). Cette crise sanitaire et sociétale va accélérer encore plus cette tendance car les marques qui sortiront peu impactées (en termes d’image) de cette crise, seront surement celles qui ont confirmé leurs valeurs à travers des actions concrètes et une communication saine et adroite.

 

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?

Faire comprendre aux annonceurs, qui ont mis tellement d’effort, et dépensé beaucoup d’argent pour se rapprocher de leurs consommateurs, avec beaucoup de succès sur le business, qu’il faut garder le cap. Les marques ont rarement eu l’occasion d’être aussi proches des consommateurs, hyper connectés actuellement. Que si leurs produits se vendent ou ne se vendent pas actuellement, leurs valeurs demeurent. Il n’y a donc pas de raison d’arrêter d’en parler.

D’ailleurs, le rôle des influenceurs est particulièrement important pendant cette période. Ils aident les organisations à collecter des fonds, relaient les messages officiels concernant les gestes sanitaires et permettent à leurs followers de mieux vivre leur confinement. Ils continuent d’honorer leur partenariat avec les marques parce qu'il est permis de communiquer. Ce qui ne l’est pas, c’est d'être maladroit, en faisant fi du contexte actuel par exemple.

 

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

Pas CMO, mais il serait intéressant d’avoir le témoignage de Louis Marty, CEO de Merci Handy.
 

La carte divertissement 

Un livre : Fermer les Yeux, d’Antoine Renand (Éditions Robert Laffont)

Un film/série : Le Bureau des Légendes, et pour l’évasion, Ozark, parce que je préfèrerais largement être confiné là-bas.

Une chanson : pas une, plein avec les mixs “confinement” de Bob Sinclar !

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés

Hub dédié
Déconfinés avec…

Par Déconfinés avec… via Marketme

Yoann Lopez, directeur marketing chez Comet, nous partage son confinement et ses nouvelles méthodes de travail, ainsi que tous ses projets pour [...]