EN CONFINEMENT AVEC… EMMANUEL RACCA – AGENCE NOUVEAU SENS

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Emmanuel Racca, CEO de l’Agence Nouveau Sens, qui nous dévoile sa vision de l’après et des nombreux changements qu’il appelle, les points positifs qu’il retient et ses gros challenges de communicant…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

CEO de l’agence de communication et de création de marques Nouveau Sens. Founder de NoovTV une immersive social TV sur instagram qui offre des pastilles sur les évènements liés au cinéma (Festival de Cannes)et aux séries (Canneseries)en mode immersion …Plus promptement j’ai un parcours atypique après des études de droit de marketing je me suis dirigé vers la création publicitaire comme concepteur-rédacteur et directeur de création…Puis j’ai tout abandonné pour faire du théâtre en tant que comédien, j’en ai gardé une certaine assurance le goût de faire toujours des choses créatives dans tout, une prospective, un brief naming, une stratégie, un film, un spot radio, ou un récit.

Comment vois-tu l’après confinement ?

Deux forces vont s’opposer, à la fois l’énergie et l’exaltation débordante de la sortie, freinée par les nouvelles dispositions de notre société confrontée à la distanciation sociale dans tous les lieux publics, restaurants, commerces, transports (métro, train, avion) etc… Le port du masque (on en est presque sûr) ainsi que les mesures d’hygiènes qui seront autant de freins. Tout sera plus lent et long et s’étirera dans le temps.

Pour le quotidien que cela soit pour faire ses courses ou aller au restaurant (avec réservation impératives car le nombre de places sera divisé par deux pour respecter cette distanciation) toutes ces mesures dont on n’imagine pas encore combien elles pèseront sur notre nouvelle vie qui ne sera plus la même car cette lenteur nous fera entrer dans une nouvelle temporalité, différente de celle du confinement et qui n’aura aucun rapport avec notre vie passée. C’est cette nouvelle temporalité qui rythmera notre vie tout entière et sur laquelle nous allons devoir nous baser à la fois sur le plan personnel et professionnel.

Sur le plan professionnel justement le secteur publicité communication fragilisé avant le covid19 sera totalement décimé, il serait malhonnête de dire le contraire et présomptueux de dire que tout ira bien à l’heure de la sortie. A titre d’exemple les Cannes Lions Festival de la créativité reporté en octobre puis annulé non pas à cause du Covid19 mais à la désaffection des annonceurs et de certaines agences qui ont préféré geler leur budget pour ce type d’évènement et le garder pour leur besoin de trésorerie. Mais tout n’est pas noir les marques ont montré dès l’entrée en « guerre » qu’elles étaient capables seules sans personne de se lancer dans la bataille alors que l’ennemi nous frappe invisiblement éliminant le toucher propre à l’ADN de l’humain, les marques ont montrée leur humanité en créant du lien par l’action. Alors que nous sommes séparés, que nous soyons membre du personnel d’une structure, client ou consommateur, cette action qui fait lien était un geste tactile « marquant » dont nous nous souviendrons pour l’après…C’est le cas de LVMH ACCORD TOTAL DECATHLON PRADA DYSON CLARINS CHANEL HERMES et consorts 

 

Quels seront les effets positifs de la situation ?

Indéniablement c’est sur l’environnement on pourrait se dire qu’après tous les désaccords échecs ou semi-échecs de La COP21 où le monde a continué malgré tout vers l’excès il y a comme un Veau d’Or pour reprendre une métaphore biblique mettant un arrêt brutal à ces débordements.

In fine la nature fait bien les choses cet arrêt brutal nous obligera à changer de modèle même si certains pensent le contraire, les milliards de dollar n’arrêteront pas un virus d’où l’importance de l’écouter et d’être vigilant avec lui. Cela développera le télétravail va diminuer les transports moins de voiture moins de trains et d’avions on ira à l’essentiel par téléphone ou vidéo conf, les réunions sans fin à tourner en rond se règleront plus facilement enfin il va s’instaurer une lenteur un paramètre que nous avions perdu depuis des centaines d’années, prendre son temps.

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?

Le premier ça va être de m’adapter à ce nouveau monde et réapprendre à marcher, dans la foulée m’apercevoir que mon agence de communication et de création de marque faisait partie d’un monde ancien dont seul le nom me parle preuve qu’il fut bien choisi. Je vais donc me séparer de ce qui n’est plus, la communication la publicité telle que tout le monde l’entend a vécu « le message » ne passera plus de la même façon.

Le challenge sera d’offrir mes compétences dans un premier temps sur les territoires sinistrés et dans un deuxième temps vers les marques qui souhaitent des stratégies d’actions pour la collectivité mais qui n’ont pas, soit la créativité soit le temps nécessaire pour la mettre en œuvre car vu le contexte elles doivent s’attacher d’abord à maitriser leur production.

L’agence Nouveau Sens a déjà l’idée d’offrir ses compétences son savoir-faire sa créativité, que cela soit pour la reconstruction dans les territoires de zones touristiques sinistrées comme la côte d’azur qui va de Cannes à Monaco, Cannes qui on le rappelle est la deuxième ville en termes d’offres de congrès après Paris et dont la première source de revenu est le tourisme, ainsi que les marques et le commerce de proximité ,pour aider ces communes à trouver des solutions différentes innovantes pour repartir certes différemment mais repartir c’est là mon plus gros challenge mais pas seulement le mien celui du monde entier.

Poke un CMO dont tu aimerais lire le témoignage.

Catherine Rambert journaliste chroniqueuse C8 consultante média.

 

La carte divertissement 

Un livre : T’ar ta gueule à la récrée de Emery Doligé Ed Mareuil

Plus que jamais le livre à lire ça se passait dans le monde d’avant et ça ouvre des perspectives pour le monde d’après…

Un film/série :Vida Perfecta série espagnole créée par Leticia Dolera jeune réalisatrice et comédienne, que j’ai eu la chance de couvrir l’année dernière avec NoovTV lors du dernier Canneseries. Elle a remporté le prix de la meilleure série et le prix d’interprétation avec ses trois comédiennes Leticia Dolera, Celia Freijeiro, Aixa Villagrán. Trois femmes qui vont se rendre compte que d’avoir un job des enfants un mari ou pas c’était la promesse d’une vie parfaite… À voir en VO absolument…

Une chanson : « Don’t Stop Me Now » de Queen. Indémodable et ça donne l’énergie c’est indispensable en ce moment de plus le message est clair et de circonstance… Bonus chanson française Véronique Sanson « Chanson pour ma drôle de vie » 1973

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

Autres articles proposés