EN CONFINEMENT AVEC… CONSTANCE DUBOIS - TRANOÏ

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Constance Dubois, directrice marketing et communication de Tranoï, qui nous fait part de son quotidien juste après avoir rejoint l’équipe, les deux effets positifs qu’elle note et ses enjeux business…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Directrice Marketing & Communication de Tranoï, une société qui organise des événements BtoB internationaux pour les marques de mode. Tranoï est présent avec des RV phares durant les Fashion Weeks parisiennes et également à Shanghaï. 500 créateurs de mode et designers nous font confiance chaque année pour présenter leurs collections aux acheteurs internationaux.

 

Quel est ton quotidien de télétravailleuse ?

Dès l’annonce du confinement, nous avons réussi à nous organiser rapidement et à mettre en place des process qui permettent de continuer à travailler sans préjudice. Je suis en poste depuis 1 mois et demi, nous avons des challenges importants à différentes échéances. Les solutions on-line sont évidemment pour beaucoup dans cette organisation. Nous avons également mis en place dès la première semaine un programme pour rester en lien avec nos clients, dont beaucoup sont italiens. Il est important d’être solidaires et de montrer que nous sommes à leurs côtés en ces temps incertains. Nous avons également mobilisé nos partenaires et l’ensemble de notre communauté pour échanger et partager les points de vue. Ces échanges me nourrissent et me permettent de mieux dessiner l’après-confinement.

 

Quels seront les effets positifs de la situation ?

J’en vois 2 principaux :

Agilité : cette situation inédite nous pousse à réfléchir autrement et à mettre en place des solutions agiles que nous n’aurions peut-être pas développées. Ce sont toutes nos habitudes de travail qu’il faut revoir et je trouve que c’est très inspirant. Nous réfléchissons également à plus d’agilité dans la manière d’appréhender les problématiques relationnelles de nos clients, avec qui nous partageons nos solutions.

Engagement : nous restons mobilisés auprès de nos clients, et nous nous efforçons d’apporter une réflexion globale sur notre métier. Cette période est propice à prendre du recul et à imaginer les meilleures solutions pour accompagner nos clients après le confinement.

 

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?

A la crise sanitaire s’ajoute la crise économique. L’événementiel est évidemment hautement challengé, dans un secteur - la mode - en pleine mutation. Cela provoque beaucoup de questions, et nous incite à être à la fois pragmatique et créatif.

Envisager l’événementiel sous un nouveau prisme, c’est un vrai enjeu. On parle beaucoup de digitalisation des événements. Cela pourrait être une réponse mais je pense que les solutions digitales peuvent être envisagées de manière beaucoup large (match-making, streaming, …) pour apporter de nouveaux services à nos clients. Nous organisons des salons, et à mon sens, la rencontre physique ne pourra pas être remplacée. Se réunir, échanger et partager, surtout dans un secteur comme le nôtre, est indispensable. Ce qui me semble sûr, c’est qu’il faut dès à présent imaginer des solutions hybrides, nouveaux formats agiles qui nous permettent de garantir une audience à nos clients, quelles que soient les circonstances.

L’autre enjeu majeur, c’est de repenser la relation-client. L’écosystème de la mode est aujourd’hui bouleversé, et ce bouleversement nous impose d’imaginer d’autres formats de services. Répondre aux nouvelles problématiques de nos clients et les accompagner dans une sortie de crise est un challenge essentiel à relever.

 

La carte divertissement 

Un livre : Le monde selon Garp de John Irving

Un film/série : Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Une chanson : Attitude de Lewis OfMan

 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés