EN CONFINEMENT AVEC… CHRISTELLE ARQUIÉ – LIBEO

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Christelle Arquié, directrice marketing de Libeo, qui nous fait part de son quotidien intense, des effets positifs qu’elle observe dans cette situation et ses gros challenges à venir…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Christelle Arquié, CMO chez Libeo, la plateforme de paiements entre entreprises. J’ai rejoint l’équipe en septembre 2019, de retour de 3 ans d’expatriation aux Etats-Unis chez Adyen, pour construire la stratégie marketing et communication. Ma mission : construire une marque forte et développer l’acquisition de leads. Dans mes précédentes expériences, déjà 10 ans en B2B et la moitié en Fintech,  j'étais dans des entreprises en phase de scale-up voire pré et post IPO. C’est un très beau challenge de rejoindre une jeune success story française en pleine construction. En plus d’être talentueuse, l’équipe est super sympa, ce qui ajoute du plaisir de la mission !

 

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

Intense ! Je suis confinée avec mon mari et notre fils d’un an tout juste et nous devons nous adapter à son emploi du temps !

J’attaque la journée tôt : biberon, douche, petit déjeuner avec la radio en fond histoire de suivre l’actualité et de ne pas se sentir trop coupés du monde. On fait le point sur nos agendas de la journée pour se répartir les heures de garde selon nos priorités. Un petit “Daily” familial en somme :)

En ce moment, tout est question d’optimisation : emails, réunions Hangout, chat sur Slack, point avec l’équipe, l’enjeu c’est d’être efficace. En plus du “business as usual”, l’équipe Libeo a été très active depuis le début du confinement. Pour garder le contact avec nos clients et les aider un maximum pendant cette période, nous avons organisé dès le début du confinement des webinars avec des experts sur toutes les questions qui les préoccupent : plan de trésorerie, chômage partiel, financements, aides de l’Etat... On essaye de se rendre utile. C’est très satisfaisant de pouvoir apporter des solutions concrètes aux problèmes quotidiens des dirigeants de TPE et PME. Et c’est motivant de voir l’équipe investie à 100%, solidaire et soudée.

Pour garder le lien au sein de l’équipe, nous organisons des call Hangout pour discuter comme nous le ferions dans l’open space (pas de sujets boulot !), des Burger Quizz, des sessions de Houseparty et des Blind tests animés par notre COO Jeremy, rebaptisé pour l’occasion Jerem Exotic !

Quand on peut enfin fermer les ordis, je m'octroie 30 minutes de Yoga, un moment pour moi, avant de retrouver ma meilleure moitié sur notre balcon pour un apéro ensemble, ou avec les amis en Zoom ou Facetime.

 

Quels seront les effets positifs de la situation ?

Il y a un grand élan de solidarité depuis le début de la crise et du confinement, au niveau local mais aussi entre les entreprises. Je le constate avec nos partenaires, nos clients, et tout l’écosystème startups : les rapports sont dynamiques, chacun décroche son téléphone, propose des idées, on organise des webinars ou autre collaborations en quelques jours à peine. L’agilité habituelle des start-up est décuplée et les partenaires motivés !

Sans même parler de la situation économique, il y aura c’est sur un avant et un après COVID-19. Notamment au niveau des relations humaines et de nos façons de travailler. On apprend à ne plus perdre de temps, se concentrer sur l’essentiel, être “straight to the point” pour en faire moins mais plus efficacement.

C’est une phase d’apprentissage intense où l’on se rend compte de notre capacité à nous réinventer, à innover, à s’adapter aux situations. On sort tous de notre zone de confort et ça fait du bien ! Nous avons bien sur la chance chez Libeo d’avoir à disposition tous les outils pour télétravailler facilement. Mon plus gros challenge finalement c’est ma connexion Internet !

J’espère que les entreprises et les individus sauront garder cet élan après le confinement : serons-nous une société plus ouverte au télétravail ? Est-ce qu’être parents et avoir des obligations familiales sera plus assumé ? Verrons-nous une plus grande mobilité géographique ? Les entreprises alloueront-elles du temps à des projets solidaires comme c’est le cas aux Etats-Unis? Va-t-on repenser notre façon de consommer ? Beaucoup de questions, j’attends de voir mais je suis confiante !

 

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?

Comme tous les responsable marketing, mon plan annuel pensé et organisé en détail est tombé à l’eau ! Le plus gros challenge c’est de se dire “ok ce n’est pas grave, on y retourne” et de trouver un nouveau plan tout aussi efficace avec les nouveaux moyens et les nouvelles façons de fonctionner.

Avec l’équipe, on a décidé de profiter de la période pour travailler en deux streams : tout d’abord mettre en plan de des initiatives liées au Covid-19 pour rester présents et pertinents. En parallèle, on se concentre sur les sujets de fonds que l’on a habituellement pas assez le temps de traiter. Par exemple, cleaner nos campagnes d’ads, repenser notre stratégie SEO, créer du contenu pour le site web, refaire une passe sur notre organisation interne, etc.

Ensuite, il faut bien sûr penser à l’après : comment va-t-on redémarrer le plus vite possible après la sortie du confinement pour tirer le maximum du mois de Juin avant le grand break de l’été. Pleins de projets et d’activité en perspective!

 

La carte divertissement

Un livre : “Les possédés - Ou comment la nouvelle oligarchie de la tech a pris le contrôle de nos vies” de Lauren Boudart et Dan Geiselhart. De circonstance :) Le confinement c’est l’occasion d’(enfin) ouvrir et finir ces livres que l’on achète “pour plus tard” !

Un film/série : Je profite de l’occasion pour une énième session de Friends sur Netflix ! Mon petit plaisir coupable #noshame

Une chanson : tout l’album Breakfast in America de Supertramp, qui passe en boucle à la maison.

Autres articles proposés