EN CONFINEMENT AVEC… BENOIT MENARD – PUMA

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Benoît Menard, directeur brand marketing de Puma, qui nous partage son quotidien rempli de visios, son espoir de déconfinement et ses espoirs pour la suite…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Benoit MENARD, 47 ans  Directeur Brand Marketing de Puma France depuis près de 2 ans maintenant, marié, une fille de 8 ans et un chien.

 

Comment vas-tu en cette période « spéciale » ?

Tous les matins, en me levant je me dis 2 choses ; la première que j’ai bcp de chance que tous mes proches, mes amis et collègues soient en bonne santé et que j’ai une chance énorme d’être dans une maison avec Jardin. La 2nd est que je pense avec beaucoup de gratitude et d’émotion à tous ceux qui sont au front ( des hôpitaux en passant par les super marché en passant par les forces de l’ordre, les livreurs, les éboueurs , les ambulanciers, le personnel des EPAD, pompiers ….j’en oublie tellement. Je pense aussi fort à tous les malades et ceux qui ne sont plus.

Mais depuis  l’annonce du 11 mai, je vais beaucoup mieux, ça redonne de la vision, de l’espoir, on se projette, on a envie nous aussi de repartir et d’aider à notre façon.

 

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

Levé 7H, puis de 8h30 à 18H, visio conférence avec mon équipe, Puma global, le comité de direction, mes partenaires jusqu’à 18h-19H. Ensuite sport avec ma fille, promenade du chien et du temps en famille, le soir je ne me couche pas tard car la visio ça épuise.

 

Comment vois-tu l’après confinement ?

Se recentrer sur l’essentiel, se poser les bonnes questions. J’espère que cela va nous permettre aussi d’accélérer encore plus sur les sujets sociétaux à titre privé et pro. Je pense aussi que notre génération a encore plus une lourde dette vis-à-vis de nos enfants et j’espère qu’on va réussir à changer les choses pour leur santé, leur avenir et leur planète. Et que la finalité d’une nation ne sera pas juste le PIB mais d’autres curseurs aussi, plus centré sur l’humain, la scolarité et la santé. Que des nouveaux modèles de consommation, de production vont s’inventer sans tomber dans les extrêmes de la non consommation. Je pense que nous au marketing on a l’occasion unique de se réinventer et d’apporter encore plus de plaisir au gens mais en tenant compte des ces critères de durabilité, de respect. Et dans l’industrie du Sport, on a tout en main …on a un boulevard devant nous.

 

Poke un CMO dont tu souhaites lire le témoignage.

Hervé Philippe, le boss du digital à l’OM

 

La carte divertissement 

Un livre : je suis plutôt presse et magazine… je les dévore et j’écoute beaucoup France info.

Un film/série : The last dance le doc sur Jordan sur Netflix et la trilogie du Parrain

Une chanson : Soprano, A nos héros du quotidien

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

Autres articles proposés