EN CONFINEMENT AVEC… AURELIE TIBLE - LYRA

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Aurélie Tible, directrice marketing chez Lyra, nous raconte son quotidien et son organisation, ses nombreuses visios et son point de vue sur le déconfinement qui arrive…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Aurélie TIBLE, chez Lyra depuis plus de 10 ans, je suis actuellement Directrice Marketing. Notre groupe propose des solutions de paiement made in France dans le monde entier pour les commerces de proximité et le e-commerce, à destination des professionnels et banques. Grâce à la croissance constante de Lyra depuis sa création, j’évolue dans un environnement qui ne cesse de bouger entre innovations technologiques, organisation interne et enjeux marketing.

 

Comment vas-tu en cette période « spéciale » ?

Avant le confinement, je ne pensais pas que mon rythme de vie pouvait être encore plus chargé ! Je savais la crèche et l’école indispensables mais je réalise maintenant à quel point la cantine l’est aussi  !! J’ai installé mon bureau dans ma chambre et quand j’en sors entre 2 réunions dans l’espoir de faire une pause, la plupart du temps je profite de mes enfants qui se précipitent sur moi pour me raconter leurs découvertes, problèmes… C’est une double gestion managériale au quotidien ! Une chose est sûre, je développe fortement mes compétences organisationnelles : entre le planning hebdomadaire des repas, celui des cours pour le grand, celui du travail… j’essaie d’optimiser le maximum et cela semble fonctionner. Et puis je pense qu’il faut voir ce confinement comme une chance de profiter à fond de sa famille et des moments d’échanges qui sont souvent bien trop rares en temps normal. 

Chez Lyra, je suis contente que la culture d’entreprise (qui m’est très chère) perdure même en télétravail. Des activités sont proposées à distance, les collaborateurs n’ont pas perdu leur humour, loin de là, et l’esprit de solidarité et de bienveillance semble décuplé. Toutes ces petites choses font chaud au cœur et donnent la pêche dès le matin.

 

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?

Il faut être conscient que les choses prennent plus de temps à être réalisées en télétravail et ce, même si l’on y consacre plus d’énergie et qu’on a les outils adaptés. L’avantage de ne pas faire la tournée des écoles, c’est que je commence plus tôt le matin et je profite de ce moment plus calme pour me concentrer sur les sujets de fond. Puis Stand up en visio avec l’équipe qui lance officiellement la journée.

Globalement, comme le marketing gère des missions transversales dans l’entreprise, les journées sont rythmées par de nombreux échanges, téléphoniques et en visio avec des interlocuteurs variés. Et pour ma part, je multiplie les contacts avec chacun des membres de mon équipe afin de m’assurer qu’ils vont bien et pour les aider dans la mesure du possible via des bonnes pratiques ou un travail sur la prise de recul.

 

Comment vois-tu l’après confinement ?

Professionnellement, le confinement nous prive des échanges que nous pouvons avoir entre 2 portes, ou à la pause café. Alors nous les remplaçons par plus de discussions téléphoniques parce que l’utilisation excessive du mail déshumanise les relations. De ce fait, je pense que l’après confinement sera plus « social » : nous aurons envie et besoin de mieux connaitre les personnes qui nous entourent et avec qui nous travaillons. Et il nous faudra veiller sur la solidarité qui s’est créée, comme un trésor.

Côté perso, l’après confinement devrait permettre de retrouver un rythme d’apéro plus sain J

 

 

La carte divertissement  

Un livre : The golden compass de Philip Pullman

Un film/série : La casa de Papel

Une chanson : Happy de Pharrell Williams

 

Autres articles proposés

Hub dédié
Déconfinés avec…

Par Déconfinés avec… via Marketme

Yoann Lopez, directeur marketing chez Comet, nous partage son confinement et ses nouvelles méthodes de travail, ainsi que tous ses projets pour [...]