EN CONFINEMENT AVEC… ANNE-CLAIRE BELLEC – KAMELEOON

Publié par le - mis à jour à

Aujourd’hui Anne-Claire Bellec, directrice marketing de Kameleoon, qui nous partage son quotidien dans sa Bretagne natale, sa vision de l’après confinement et ses gros challenges à venir pendant cette période…

  • Imprimer

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis CMO de Kameleoon, leader européen de la personnalisation de l'expérience client digitale. Je suis en charge de tous les sujets marketing et communication de l'éditeur : la marque, les analystes, les RP et la lead generation pour la France,  le UK et l'Europe du Nord, l'Allemagne, l'Italie... J'ai rejoint Kameleoon il y a plus d'un an, justement avec l'envie de participer à son fort développement international car notre technologie est bluffante, elle s'exporte vite...
J'ai de la chance d'être confinée dans ma Bretagne natale, les yeux rivés vers la mer, cap à l'ouest !

Quel est ton quotidien de télétravailleur ?
Ce télétravail à "marche forcée" est devenu ultra rodé ! Mon quotidien ces 5 dernières semaines c'est de la communication permanente. J'ai de la chance d'avoir des équipes en UK, France, Italie, Allemagne, Russie qui se sont très vite adaptées à notre nouvelle routine. Nous sommes tous déjà des aficionados du remote office, donc pas de grande découverte ni des outils, ni des contraintes... En revanche, quand il n'y a plus de perspective de se revoir à court terme et d'échanger de façon plus informelle et que tous les plans marketing doivent être repensés, il faut beaucoup de moments d'échanges dans l'équipe, plusieurs fois par jour : se comprendre sur les objectifs, les implications d'un marketing 100% digital, les nouvelles priorités, et puis au-delà, rassurer sur les prochains mois, rappeler nos forces pour gérer cette crise, bref, maintenir aussi le moral des troupes. 
Alors, pour sortir du tunnel quotidien des conf calls, j'ai sacralisé le déjeuner du midi avec mari et enfants ! Cela change du sandwich en 15 min, j'avoue que j'apprécie. Comme tous les parents confinés, le plus gros challenge c'est de mener en même temps l'école à la maison. Est-ce que vous imaginez possible d'être aussi un professeur dans votre quotidien de télétravailleur, vous ? 

Comment vois-tu l’après confinement ?
Un rattrapage des amitiés mises en stand by... Les apéros virtuels, c'est un peu fade, vous ne trouvez pas ? 
Au niveau professionnel, il y a le sujet de l'organisation du dé-confinement, nous y réfléchissons avec tous les collaborateurs. Cela pose plusieurs questions : comment réorganiser nos bureaux à l'aune de la distanciation sociale ? Est-ce que l'on prévoit un roulement dans les équipes avant le retour à la normale qui n'est pas pour demain ! Est-ce que plus fondamentalement le bureau ne deviendrait pas davantage un lieu dédié au collaboratif, à l'intelligence collective, et aux rencontres avec nos clients, versus le "remote" pour d'autres tâches plus individuelles mieux réalisées à la maison ? L'après confinement va donc s'accompagner de changements organisationnels surtout que la période aura fait la lumière sur nos capacités à échanger efficacement à distance et à prendre des décisions plus rapidement.  

 

Si on parle un peu business, quels sont tes gros challenges à venir ?
Réinventer notre relation client et prospects, bien comprendre ce qui a changé pour eux, quels sont leurs besoins urgents et plus structurels, et comment les accompagner. 
Dans mon équipe marketing, nous avions une roadmap d'événements très chargée. Au-delà du challenge des annulations et des reports sur nos stratégies de lead generation, les professionnels du marketing BtoB vont devoir trouver de nouveaux leviers de création de pipeline et de business... 
Avec l'accélération du digital, que l'on perçoit déjà dans cette crise sanitaire, Kameleoon est en tous les cas bien placée pour poursuivre sa mission : aider les marques à améliorer l'expérience digitale, l'engagement visiteurs et la performance du canal web pour faciliter notre quotidien à tous. Nous sommes confiants !

 

Poke un CMO dont tu aimerais lire le témoignage

Geoffrey Vion, Directeur Marketing et Communication France et Europe du Sud chez Contentsquare. 

 

La carte divertissement
Un livre : Le naufrage des civilisations, Amin Maalouf. Quelques clés de lecture de notre époque : une description vertigineuse de l'écart entre notre développement technologique, notre savoir et notre naufrage possible ou la menace du "retournement". 

Un film : je ressors les grands classiques pendant le confinement... un film qui a marqué mon enfance et que j'ai redécouvert ce weekend avec mes enfants, Cinema Paradiso... un conte sur l'apprentissage de la vie avec Philippe Noiret, quelle classe.

Une chanson : Louxor j'adore, de Philippe Katerine. Les enfants la chantent en boucle, dansent, une belle bouffée d'énergie !
 

 

Envie de participer à cette rubrique ? Contactez-nous regie@netmedia.group

 

Autres articles proposés

Hub dédié
Déconfinés avec…

Par Déconfinés avec… via Marketme

Yoann Lopez, directeur marketing chez Comet, nous partage son confinement et ses nouvelles méthodes de travail, ainsi que tous ses projets pour [...]