Recherche
Se connecter

[Étude] Les achats de Noël sur le Web en forte augmentation en Europe

Publié par le - mis à jour à
[Étude] Les achats de Noël sur le Web en forte augmentation en Europe

Les Français devraient dépenser près de 70 milliards d'euros pour célébrer Noël, soit une hausse de +1,7% par rapport à 2017, selon RetailMeNot. L'e-commerce prend une place de plus en plus importante dans la quête des cadeaux, avec une croissance très forte dans 7 pays européens.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

En 2018, les dépenses augmentent de 1,7% (contre 1,8% entre 2016 et 2017), pour atteindre 69,297 milliards d'euros de dépenses, tous secteurs confondus, selon RetailMeNot, spécialiste mondial de la promotion digitale. Cette évolution s'inscrit dans la tendance européenne, avec un budget de 335 milliards d'euros sur 7 pays étudiés et une hausse de 1.7%. Cela représente un budget moyen de 578€ cette année par foyer en France, soit une augmentation de 10€ par rapport à 2017.

Dans cette étude internationale, réalisée par le Centre for Retail Research, celle-ci présente les prévisions des ventes de détail et en ligne dans sept pays d'Europe (France, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Espagne), sur les six semaines précédant le jour de Noël. L'étude montre que seulement 13% des Français commencent leurs achats dès le mois de novembre, alors que 80% s'y prennent en décembre. Cette année, les Français vont dépenser 55,438 milliards d'euros dans les magasins. Ce budget est en baisse de 0,7% par rapport à 2017.

Le commerce en ligne prend une place de plus en plus importante dans la quête des cadeaux, il va représenter 13,859 milliards d'euros en 2018, soit une augmentation de +12,5% par rapport à l'année dernière. Depuis cinq ans, l'e-commerce a quasiment doublé sa part dans les dépenses de Noël, il ne représentait que 7 milliards d'euros en 2013, contre 13,859 milliards cette année, soit 96,3% d'augmentation en 5 ans. La France se situe loin derrière ses voisins européens comme l'Italie (+272%), l'Espagne (+380%) les Pays Bas (+108%), l'Allemagne (+103%), et la Belgique (114%). Mais nous sommes devant nos voisins Britanniques qui ont connu une croissance de l'e-commerce de 68% en 5 ans pour Noël, mais avec le plus fort budget avec 28 milliards d'euros dépensés en 2018.

  • Le mobile de plus en plus utilisé pour faire ses achats de Noël

Le mobile a longtemps été utilisé comme moyen de repérage pour les achats de Noël, mais il prend aujourd'hui une place prépondérante. Entre géolocalisation, applications dédiées des marques et nouveaux moyens de paiement, le mobile s'est rendu indispensable sur l'intégralité du parcours d'achat. Le shopping en ligne se divise entre les usages mobiles avec 6,860 milliards d'euros dépensés pour le Noël 2018 des Français, smartphones et tablettes confondues. Alors que les achats sur PC représentent 7 milliards d'euros cette année. La balance est donc presque à l'équilibre entre les deux modes d'achat.

Mais les dépenses sur smartphone augmentent beaucoup plus rapidement, il affichait 2,871 milliards en 2017 contre 3,715 milliards d'euros en 2018, soit 26,8% des achats de Noël en ligne. À l'opposé, les achats sur PC affichent une croissance quasi nulle, 6,936 milliards en 2017 contre 7 milliards d'euros en 2018.

Méthodologie :

Les données sont extraites de l'étude " Shopping for Christmas 2018 : Retail Prospects ", pour RetailMeNot et réalisée par le Centre for Retail Research en 2018. Cette étude traite de l'importance de la période de Noël pour les commerçants en France et six autres pays d'Europe (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume Uni). Elle propose des prévisions établies à partir de données émanant d'autorités statistiques nationales, de cabinets d'étude indépendants et d'une enquête menée auprès de 50 grandes enseignes interrogées par téléphone dans chaque pays et respectivement 1 000 interviews consommateurs aux Etats Unis, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne afin d'évaluer leurs probables intentions pour Noël. Le recensement des réponses a été fait entre août et septembre 2018.



Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet