E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Walmart, Oh Polly, Diesel... Les 10 idées retail et expérience client (27 - 31 mai)

Publié par Clément Fages le

Au menu des 10 idées cette semaine : le nouveau pari de Walmart dans le métavers, les stratégies de Walmart et Target contre l'inflation, celle de Oh Polly contre les retours abusifs, les coulisses de CosMC's et l'ouverture d'un restaurant italien dans le magasin Diesel de Tokyo.

Je m'abonne
  • Imprimer

Walmart dévoile Realm, son dernier pari dans le métavers

Pour séduire les fans du métavers prêts à acheter des produits qu'on retrouve dans ses rayons, Walmart a imaginé Realm, un univers immersif dans lequel les rayons sont remplacés par des environnements à thèmes : "So Jelly" est un monde sous-marin, "Y'allternative" une ambiance Far West, et "Go Chromatic" un environnement spatial, tout de métal et de vide intersidéral. L'initiative doit, en parallèle de celles visant à vendre des produits sur Roblox ou Fortnite, aider l'enseigne à imaginer des expériences séduisantes pour les nouvelles générations, entre gamification, chasse au trésor, réseau social et acte d'achat. Au-delà de découvrir les produits vendus (d'une paire de boucles d'oreilles à 3,88 dollars à un canapé en cuir à 800 dollars), les visiteurs pourront ainsi participer à des jeux ou collecter des objets pour gagner des bons d'achat.

À lire sur modernretail.co


Walmart séduit tous les portefeuilles avec Bettergoods

Le meilleur des deux mondes... Bettergoods, la nouvelle marque propre de produits d'épicerie lancée par Walmart en avril, séduit autant les clients à faible pouvoir d'achat, attirés par l'image prix de l'enseigne, mais qui veulent tout de même se faire plaisir, que ceux à plus hauts revenus, convaincus par le bon rapport qualité / prix de l'offre. Bettergoods met notamment en avant ses qualités gustatives et son utilisation d'ingrédients naturels. 70% des produits de la marque sont commercialisés à moins de 5 dollars, pour un spectre allant de 2 à 15 dollars. Les foyers à faibles revenus et à revenus élevés sont respectivement 34 % et 20 % plus susceptibles d'acheter de meilleurs produits que les acheteurs de la MDD Great Value de Walmart, a découvert l'institut Numerator, qui a sondé 200 clients Walmart.

À lire sur grocerydive.com


Target réduit les prix de 5000 articles populaires

Plus que jamais décidé à attirer les consommateurs attentifs à la maîtrise de leurs dépenses, Target récidive : après une première baisse de prix opérée sur 1500 articles plus tôt cette année, l'enseigne va à nouveau dévaluer le prix de 5000 références. Les produits concernés sont liés aux catégories de première nécessité : épicerie, produits ménagers, produits de santé ou encore de beauté non discrétionnaires. Au-delà de ces baisses, Target mise aussi sur le lancement de marques propres et sur son programme payant Circle 360 pour fidéliser ses clients à faible pouvoir d'achat.

À lire sur retaildive.com


Oh Polly met en place des coûts de retour dynamiques

Pour lutter contre les retours abusifs, l'e-commerçant Oh Polly vient de dévoiler une nouvelle stratégie visant à adapter le coût des retours en fonction du taux de retour d'un client : si le renvoi concerne moins de 50% de l'ensemble de la commande, le client sera facturé 2,99 livres sterling, soit le montant forfaitaire auparavant en place pour l'ensemble des retours. S'il monte à 90% de la commande, le renvoi coûtera 8,99 livres sterling. Les nouveaux clients continuent de bénéficier d'un retour gratuit sur leur première commande.

À lire sur retailgazette.co.uk

Shein et Temu saturent le fret aérien

Les sites de commerce électronique chinois comme Shein et Temu expédient chaque jour l'équivalent de 88 Boeing 777 dans le monde, soit 9000 tonnes de marchandises, donnant des sueurs froides aux spécialistes du fret aérien qui voient les prix s'envoler. En mai, le prix moyen au kilogramme entre le sud de la Chine et les Etats-Unis était ainsi de 4,75 dollars, soit plus du double de celui du mois de mai 2019, et l'équivalent des prix pratiqués lors du pic des fêtes de fin d'année. Des prix élevés justifiés par la faiblesse de ceux pratiqués sur les vols retours, qui rentrent presque à vide. La facture environnementale est ainsi elle aussi élevée : le fret aérien génère 500g de CO2 par tonne / kilomètre parcouru, contre 10 à 40 g pour le fret maritime...

À lire sur forbes.com

CostCo s'ouvre aux non-membres via Uber et Instacart

Alors que son business model est basé sur la souscription à un abonnement qui génère la moitié de ses revenus, Costco a pris une mesure importante pour élargir son accessibilité en formant des partenariats stratégiques avec Uber et Instacart, permettant aux non-membres utilisateurs de ces services de commander des produits auprès des ses "club entrepôts". Les prix seront alors supérieurs à ceux proposés aux membres en magasin, qui pourront de leur côté bénéficier de réductions allant de 15 à 20% en commandant en ligne via Uber.

À lire sur retailwire.com


Dans les coulisses de CosMc's, le nouveau concept de McDonald's

Un grand bâtiment mais aucune salle de restauration, les commandes étant récupérées au drive ; un menu principalement composé de boissons énergisantes ou très caféinées, personnalisables et toujours très colorées ; des couleurs allant du bleu au violet, mais surtout reconnaissables grâce aux arches dorées et à la typo de McDonald's... Vous êtes chez CosMc's, le nouveau concept actuellement testé par le géant du fast-food sur une dizaine de sites pilotes aux Etats-Unis. En visite à Chicago, Restaurant Dive se penche sur les premiers résultats du test, jugés satisfaisant par McDonald's : aucune cannibalisation avec les ventes du restaurant le plus proche, et une nouvelle clientèle rajeunie... Toutefois, CosMc's peine encore à rivaliser avec ses concurrents Starbucks ou Dunkin' sur un point : le temps d'attente ! Deux fois plus long que pour un McDonald's classique, trois fois plus que chez Dunkin'.

À lire sur restaurantdive.com


Diesel Japan ouvre un restaurant dans son magasin de Shibuya

Pas de doute, le flagship Diesel du quartier de Shibuya à Tokyo est toujours une boutique de vêtements de la marque, comme en témoignent son enseigne rouge caractéristique ou les collections de jeans présentées en vitrine. La présence d'un atelier dédié à la réparation ou au recyclage des jeans, ou même d'une galerie d'art ne surprend pas non plus, à l'inverse de celle du Cucina Diesel Farm, restaurant de Renzo Rosso, le fameux patron de l'enseigne, qui proposera aux Japonais des plats typiques de la Vénétie, lieu où était jusqu'à présent implanté l'unique restaurant de la marque.

À lire sur insideretail.asia


Amazon livre désormais les produits de l'enseigne Lucky

L'e-commerçant ajoute les 61 magasins de l'enseigne Lucky, présente dans la région de San Francisco, à son offre de livraison en moins de deux heures. Les produits d'épicerie et ménagers, de santé et de beauté, ou encore de puériculture seront proposés, ainsi que de l'alcool, directement depuis le site Amazon. Le groupe The Save Mart Companies, auquel appartient Lucky, collabore avec Amazon depuis 2022 pour intégrer l'offre de ses enseignes Save Mart, Lucky California et FoodMaxx au service de livraison.

À lire sur grocerydive.com


JD.com améliore son service de quick commerce

JD Shop Now, puis JDDJ, puis JD NOW... Comme son nom, le service de livraison express de JD.com a été régulièrement remanié. Depuis quelques semaines, il est harmonisé : tous les livreurs rouleront désormais habillé du même uniforme, sur les mêmes scooters floqué du même logo et dotés du même mini-réfrigérateur capable de préserver la fraîcheur du produit livré. La promesse elle reste identique : offrir une livraison en moins de dix minutes depuis l'application JD.com, sur cinq catégories de produits que sont les produits frais et d'épicerie, les fleurs, les gâteaux, les boissons chaudes et les médicaments. Pour faire connaître son service, JD NOW a lancé une vaste opération promotionnelle, tout en garantissant une livraison express en lançant une option d'assurance en cas de retard.

À lire sur retailasia.com


Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet