Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Bons Uber for business : Des solutions marketing à expérimenter

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Bons Uber for business : Des solutions marketing à expérimenter

Après une année 2020 riche en transformations, l'attention est focalisée sur la relance économique. L'enjeu : renforcer le lien avec les clients et favoriser l'engagement. Les agences marketing se sont saisies d'un outil : les bons ou carte-cadeaux pour se faire livrer des repas.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les agences marketing se sont saisies d'un outil : les bons ou carte-cadeaux pour se faire livrer des repas. Explications avec Franck Monsauret, Directeur France d'Uber for Business.

Les Bons Uber for Business ont rencontré un franc succès tout au long de la crise sanitaire, car ils ont permis aux marques de conserver un lien avec leurs clients dans une période difficile. Comment ces bons peuvent-ils constituer une solution marketing de premier ordre dans l'optique de la relance économique ?

Les agences marketing en France et en Europe ont clairement identifié les bons Uber for Business comme un levier puissant au service de l'acquisition et de la fidélisation. Les grandes compétitions sportives, nationales ou internationales, qui ont eu lieu récemment, constituent des cas d'application souvent très inspirants. Ces événements sont des occasions pour les consommateurs de se retrouver autour d'un repas pour vivre l'événement. Les bons Uber for Business ont donc été particulièrement utilisés pendant toute cette période, notamment par des sites de paris sportifs qui ont actionné ce levier avec beaucoup de succès. Les bons ont pu être utilisés dans une optique d'acquisition pour faire venir de nouveaux utilisateurs sur les plateformes en offrant par exemple un dîner à la suite d'un premier pari. Mais, très souvent ces bons permettaient de fidéliser des parieurs au profil VIP.

Comment positionner et marketer ces bons Uber for Business de manière à en faire un atout opérationnel ?

Tout au long de ces derniers mois, nous avons beaucoup appris sur la façon dont ces outils marketing pouvaient être exploités au mieux. Parmi les enseignements clés, il y a le montant minimum de ces bons. Nous avons pu observer qu'à moins de 10€, les bons n'offrent pas un taux de retour suffisant. A partir de 10€ en revanche, il y a une vraie dynamique pour motiver l'acte de transformation chez le consommateur. J'ai déjà évoqué l'engouement des sites de paris sportifs pour nos bons Uber for Business, mais d'autres secteurs les ont déjà également employés avec beaucoup de succès. Dans le secteur de l'assurance, ces bons sont utilisés plus spécifiquement sur notre activité de mobilité. Alors que les bars et restaurants ont rouvert leurs portes, les assureurs octroient ces bons à leurs clients, souvent des jeunes utilisateurs, pour leur permettre de renouer avec une vie normale, profiter des terrasses, et rentrer en toute sécurité. Ce type d'opération démontre l'intérêt de l'assureur pour ses clients. Mais en outre, il limite son exposition au risque de sinistralité. Le champ d'action marketing est très large et nous sommes en mesure d'accompagner les marques pour définir et déployer les mécaniques les plus performantes.

Ces bons peuvent-ils également répondre à des usages B2B ?

Bien sûr, et une fois encore, les cas d'usage sont très larges. Qu'il s'agisse d'événements internes, de déjeuners, de dîners d'équipe ou d'événements au sens large du terme. Par exemple, à l'occasion du salon Vivatech, qui s'est déroulé du 16 au 19 juin 2021, grâce à son compte Uber for Business, l'équipe organisatrice a distribué des bons Uber Eats à certains invités et intervenants. Au-delà de la notion de convivialité, que chacun associe à l'idée de partager un repas, permettre à un client ou un prospect de se restaurer sans quitter un événement ou une manifestation, c'est créer les conditions pour qu'il prolonge sa participation. Un excellent outil de rétention en somme !

En savoir plus

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande