E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing

Le Monde, Webedia, TF1 Pub... Les médias à la Une (19 - 23 septembre)

Publié par Doriane Dos Santos le

Dans les médias à la Une cette semaine : TF1 Pub met l'accent sur la publicité responsable, Webedia développe sa présence dans la verticale sport, Le Monde se fait une place dans l'univers Lifestyle...

Je m'abonne
  • Imprimer

TF1 et M6 abandonnent leur projet de fusion

En mai 2021, TF1 et M6 annonçaient mettre en place un projet de fusion, permettant de répondre aux défis de la concurrence des plateformes internationales. Les deux groupes ont alors travaillé d'arrache-pied pour permettre la réalisation de ce projet, en passant notamment par la proposition de session de plusieurs chaînes des groupes tels que TFX, 6ter ou encore Paris Première.

Ces sessions avaient été approuvées par l'Autorité de la concurrence, mais le projet de fusion n'était toujours pas validé, notamment à cause des différents risques de la position ultradominante des groupes fusionnés dans le monde de l'audiovisuel.

Dans un dernier espoir, les deux groupes ont proposé de conserver des régies publicitaires séparées pendant 3 ans après leur fusion. Cela semble ne pas avoir suffi puisque les groupes ont annoncé renoncer à leur projet de fusion vendredi dernier. En effet, pour approuver leur fusion, l'Autorité de la concurrence souhaitait que l'une des chaînes TF1 ou M6, soit cédée.

« À la suite des débats avec l'Autorité et malgré les remèdes additionnels proposés, il apparaît que seuls des remèdes structurels concernant a minima la cession de la chaîne TF1 ou de la chaîne M6 seraient de nature à permettre l'autorisation de l'opération. Les parties ont donc conclu que le projet ne présentait plus aucune logique industrielle », indique le groupe TF1 dans un communiqué. « Les parties déplorent que l'Autorité de la Concurrence n'ait pas pris en compte l'ampleur et la vitesse des mutations du secteur de l'audiovisuel français. Elles restent convaincues que la fusion des groupes TF1 et M6 aurait été une réponse appropriée aux défis découlant de la concurrence accélérée avec les plateformes internationales. », poursuit-il.

La décision d'abandon de ce projet de fusion intervient après l'audition des parties par le collège de l'Autorité de la concurrence et met alors fin au processus d'examen de l'opération. Elle met également un terme à l'instruction en cours du changement de contrôle des services hertziens du groupe M6, engagée devant l'Arcom.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet