Publicité programmatique: les multiples visages de la fraude

Publié par le

Robots ou tricherie humaine, les marketers se trouvent confrontés à de nouveaux types de fraude qui nuisent à la diffusion de leurs campagnes, selon un article de Ratko Vidakovic publié sur le site américain Marketing Land et traduit pour les lecteurs d'E-commerce Mag.

Je m'abonne
  • Imprimer
Les robots simples

La plupart du trafic non humain est destiné à générer des impressions et des clics fictifs. Parfois, la supercherie va jusqu'à la génération de formulaires d'inscriptions, menant à un taux de conversion sans rapport avec la réalité.

Les robots simples sont des scriptes qui proviennent d'un serveur, à l'instar d'Amazon Web Services. Il est aisé de les détecter, du fait de leur simplicité (leur adresse IP est fixe, ainsi que l'ID de leurs cookies et le nom de l'utilisateur). Pour les contrer, il suffit de repérer le serveur d'où ils proviennent et de bloquer les IP incriminées.

Stéphanie Marius et Sonia Puiatti

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet