Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Rse

Les trois temps de l'engagement chez Free Now

Publié par Clément Fages le

Avec le lancement début avril de "Make a Move", Free Now, plateforme de mobilité qui a absorbé le VTCiste Kapten en septembre, veut aller plus loin qu'une simple campagne "engagée" et se dote d'un cadre pour structurer ses actions RSE sur les dix prochaines années.

Je m'abonne
  • Imprimer
1- Activer sur le court terme grâce à des partenaires susceptibles d'améliorer le service et son image

Free Now, la plateforme de mobilité (VTC, taxis, scooters, trottinettes, etc.), issue de la joint-venture des constructeurs allemands BMW et Daimler, dévoilait début avril "Make a Move", première prise de parole d'envergure depuis les campagnes de rebranding menées au S2 2020 et relancées en janvier dernier. "Make a Move englobe les différentes initiatives RSE que nous menons, et permet de les structurer et de donner ainsi de la clarté, que ce soit pour nous, pour nos chauffeurs ou pour nos clients", explique Dimitri Tsygalnitzky, nommé directeur général France de Free Now le 1er mars 2021, et qui était, depuis l'intégration de Kapten à Free Now en septembre 2020, son vice-président responsable des affaires pour l'Europe de l'Ouest. Chaque semaine depuis le 2 avril, Free Now dévoile ainsi un partenariat avec un service "engagé", qui doit permettre, in fine, à l'entreprise de mettre en avant ses propres engagements dévoilés en début d'année.

"C'est une approche très tactique, avoue Dimitri Tsygalnitzky. Nous avons dévoilé des partenariats avec Running Heroes, l'application communautaire de runners récompensés par les marques pour relever des défis ; Can B, une carte de paiement permettant de toucher un cash back à reverser à l'association de son choix en allant chez certains partenaires ; ou TIER, un service allemand de trottinettes et de scooters électriques qui se revendique neutre sur le plan climatique. Cela nous permet de favoriser auprès des utilisateurs qui font de courtes distances des alternatives au quotidien. Les utilisateurs qui parcourent le plus de distance via ces services pourront gagner par exemple des nuits dans des hôtels insolites à Paris ou à Lyon", explique le directeur général, alors que Free Now s'engage à reverser un euro par course aux associations soutenues par les utilisateurs de Can B. Mais Dimitri Tsygalnitzky le reconnaît, "on ne parle pas encore des sujets de fonds qui sont pour nous l'électrification de la flotte et la normalisation des relations avec les chauffeurs. L'idée est de commencer à véhiculer nos messages RSE auprès de nos clients citadins. Sur le moyen terme, nous reviendrons de plus en plus sur les initiatives qui sont les piliers de Make a Move et qui nous permettront d'atteindre nos objectifs : atteindre le Net Zero Carbone en 2030, et électrifier au moins 50% de notre flotte en 2025."


Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Média

Par Clément Fages

À l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, TF1 PUB a donné quelques indications sur les nouveautés à attendre du côté de la régie ces [...]