Recherche
Se connecter

Solocal lance son offre de publicité mobile drive-to-store

Publié par Clément Fages le | Mis à jour le
Solocal lance son offre de publicité mobile drive-to-store

Près d'un an après l'entrée en vigueur du RGPD, qui a fortement perturbé le secteur de la publicité mobile géolocalisée, Solocal dévoile Local Impact pour répondre aux mêmes problématiques drive-to-store.

Je m'abonne
  • Imprimer

En 2018, le RGPD a fait trembler le florissant secteur de la publicité mobile géolocalisée à vocation drive-to-store. Le renforcement des règles de collecte et d'utilisation de la donnée de géolocalisation a fait baisser les reachs des acteurs en place, menaçant ceux qui ne changent pas de modèle de mettre la clé sous la porte. Pourtant, Solocal lance en ce mois d'avril 2019 sa propre solution, qui exploite les données search de ses sites Pages Jaunes et Mappy pour cibler les internautes, et n'utilise la géolocalisation que dans une logique de mesure des déplacements d'un panel de consommateurs.

"L'ensemble de nos offres sont destinées à générer du business en local, explique Amaury Lelong, Chief Product Officer, en charge de la data, de la publicité digitale et des nouveaux produits chez Solocal. Que ce soit sur le search pour générer des leads, en social pour travailler la notoriété ou désormais via le programmatique pour doper les visites en magasin, nous nous basons sur les 26 millions de visiteurs uniques de nos sites comme Pages Jaunes et Mappy pour construire des segments d'audience précis et actualisés. Quand l'internaute vient sur ces sites, il exprime un besoin, lequel est parfois révélateur d'une intention d'achat ou d'un moment de vie comme un déménagement ou une naissance. Et ces 26 millions d'internautes réalisent sur nos sites près de deux milliards de recherches localisées par an, ce qui nous permet de connaître leurs habitudes de déplacement, et cela partout en France."

De quoi offrir à des réseaux de magasins régionaux la possibilité de réaliser des campagnes drive-to-store, là où il est parfois difficile de trouver un reach suffisant d'intentionnistes dans une zone géographique restreinte. Pour affiner ces profils et vérifier la validité de ces habitudes observées, Solocal collabore avec des partenaires et fournisseurs de data tiers, et utilise son propre SDK de collecte de la donnée de géolocalisation sur ses applications pour mesurer l'efficacité des campagnes réalisées. "Via notre CMP, nous avons un opt-in pour environ 3 millions de personnes, ce qui est insuffisant pour cibler, mais suffisant pour créer un panel statistique et extrapoler les résultats. De plus, pour répondre aux critiques sur le fait d'être à la fois juge et partie, nous laissons les annonceurs paramétrer ce qu'est une visite selon leurs propres critères." La solution, qui utilise pour la mesure la seule position GPS du téléphone, ce qui limite sa précision, est ainsi ouverte à d'autres types de technologies de mesure comme les beacons. "Nous avons placé manuellement des polygones sur près de 350 000 points de vente, ce qui accroît la précision du GPS, et encore une fois nous nous basons sur une logique d'échantillonnage, qui n'a pas vocation à comptabiliser précisément chaque visite."


Je m'abonne

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Média

Par L'équipe Marketing Day

Vivez Marketing Day comme si vous y étiez, en livestream, en direct du Ground Control ! C'est le jour J, plus de 1000 professionnels du marketing [...]