E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

Qu'est-ce qu'une campagne d'emailing ?

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce qu'une campagne d'emailing ?

Plus de la moitié de la population utilise l'email comme un moyen de communiquer. Ce chiffre indique qu'une entreprise ne devrait pas passer à côté de l'emailing. Avec la bonne stratégie et les bons outils, le ROI d'une campagne emailing est largement supérieur aux autres canaux.

Je m'abonne
  • Imprimer

Outil de fidélisation par excellence, l'emailing représente un outil efficace pour communiquer directement avec son audience. L'entreprise ne dépend plus de facteurs externes comme les moteurs de recherche. Ce canal est apprécié des experts en marketing grâce à son ROI élevé. Pour un euro dépensé, l'entreprise récupère 35 euros. Cela signifie que l'emailing est plus efficace que le SEO.

Définition d'une campagne emailing

L'emailing est un canal de communication, dont l'objectif consiste à envoyer des dizaines de mails à une liste de contacts. Selon les chiffres, une entreprise sur deux utilise l'emailing comme support de son marketing direct.

L'utilisation de l'emailing répond à plusieurs objectifs. L'entreprise s'en sert dans sa stratégie d'acquisition et de fidélisation. Dans ce contexte, l'email traite d'une actualité ou présente une offre promotionnelle, etc.

L'entreprise constitue sa liste de contacts à travers les bases de données clients ou les prospects. Ces derniers représentent une cible qualifiée.

Cependant, l'emailing est également utilisé en interne afin d'entretenir la marque employeur. Dans ce cas, les collaborateurs sont les cibles de la communication.

Les chiffres clés à connaître sur l'emailing

En 2022, plus de 306 milliards de mails ont été envoyés dans le monde. Ce chiffre pourrait encore augmenter en 2023. En France, Médiamétrie a recensé près de 42,2 millions d'utilisateurs pour 1,4 milliard de mails chaque jour.

Ces chiffres justifient largement l'intérêt des marketeurs pour ce canal de communication. 59 % d'entre eux estiment que cette stratégie procure un ROI supérieur aux autres. D'après le cabinet McKinsey, l'email est même considéré comme 40 fois plus efficace que les réseaux sociaux dans une stratégie d'acquisition.

Les avantages d'une campagne d'emailing

D'après Statista, plus de 4,3 milliards de personnes utilisent l'email dans le monde. Voilà pourquoi ce canal de communication est privilégié par les spécialistes du marketing. Il présente de nombreux avantages qui méritent d'être connus :

Un outil abordable

Le lancement d'une campagne d'emailing ne demande pas un effort financier important de la part de l'entreprise. Le tarif moyen se situe entre 250 et 3500 euros. En comparaison, le coût moyen d'une campagne SEA avoisine les 10 000 euros.

De plus, les logiciels d'emailing sur le marché proposent quelques semaines d'essai gratuit. Cela permet à l'entreprise d'envoyer des mails et de se familiariser avec l'outil sans débourser de l'argent.

Booster la notoriété d'une marque

Les équipes marketing multiplient de créativité afin d'offrir du contenu engageant aux clients. En parallèle, elles en profitent pour renforcer l'image de marque de leur entreprise. Pour cela, il suffit d'envoyer un contenu personnalisé au destinataire.

Pourtant, un entrepreneur peut mener sa campagne sans assistance technique. En effet, les logiciels ne requièrent pas de compétences en programmation ou en informatique de manière générale.

Les différents types de campagnes d'emailing

L'emailing peut servir des objectifs différents d'une entreprise à une autre. Ces objectifs permettent de distinguer 5 types de messages envoyés.

L'email marketing

Plus connu sous l'appellation « email d'acquisition », ce mail vise à convertir les prospects en clients. Le contenu fait généralement la promotion d'un produit, d'un essai gratuit, etc. Cette pratique peut être considérée comme intrusive et agressive. L'équipe marketing doit faire preuve de subtilité pour générer des leads qualifiés.

L'email transactionnel

Il s'agit des réponses automatiques qu'un utilisateur reçoit après le remplissage d'un formulaire. En e-commerce, un client reçoit une confirmation de sa commande par email. Au-delà de l'aspect transactionnel, l'entreprise peut en profiter afin de proposer des produits complémentaires.

Les internautes utilisent également le contact affiché sur le site de l'entreprise afin d'établir le contact. Ils ne vont pas forcément acheter, mais recherchent des informations sur un produit. Après l'envoi de sa demande, il reçoit un email l'informant de la prise en charge de sa demande.

La newsletter

Elle représente l'outil de fidélisation par excellence. L'objectif d'une newsletter n'est pas de faire de la publicité sur l'entreprise. Le contenu vise à donner des informations pertinentes. Cela lui permet de se placer en tant qu'experte dans son domaine.

L'efficacité d'une newsletter repose sur un choix minutieux de l'heure et du jour d'envoi. Sinon, elle risque de passer inaperçue ou pire, passer pour un spam.

Le retargeting email

Le mail informe un utilisateur sur un processus inachevé. L'objectif de cette campagne est d'inciter un prospect à continuer sur le tunnel de conversion. C'est le cas par exemple d'un panier abandonné, l'entreprise peut envoyer un email automatiquement pour l'inciter à poursuivre.

Le marketing automation

Cet outil requiert la création de plusieurs scénarios adaptés à la cible et au produit. Prenons l'exemple d'un particulier venant d'acheter une chaudière. Cet appareil requiert un entretien après au moins deux ans d'utilisation. L'entreprise planifie l'envoi de cet email dans deux ans pour rappeler la nécessité d'un entretien.

Les KPI à suivre pour mesurer la performance

Plusieurs KPI sont indispensables afin de mesurer la performance d'une campagne d'emailing. Voici une liste des indicateurs à suivre :

  • Le taux d'ouverture révèle si la cible a bien ouvert le mail ou non. Les études révèlent que le taux moyen se situe autour de 17,8 %.
  • Le taux de clic fait référence au pourcentage de destinataires qui ont cliqué sur un ou plusieurs liens présents dans l'email. En Europe, la moyenne avoisine les 4,3 % selon GetResponse. La France enregistre le meilleur taux de clic moyen avec 5,22 %.
  • Le taux de rebond révèle le pourcentage de mails qui ne sont pas arrivés à destination. Un taux faible équivaut à une bonne performance.
  • Le taux de conversion indique la part des destinataires ayant réalisé une action après avoir cliqué sur un lien. L'action peut être une inscription à un abonnement ou un achat.
  • Le taux de désinscription révèle le pourcentage de personnes ayant renoncé à recevoir des emails. Un chiffre à la hausse signifie que l'entreprise doit faire des ajustements dans sa campagne. Cela peut être au niveau du design, du contenu, etc.

Quels sont les outils à privilégier pour sa campagne ?

Actuellement, plusieurs outils se disputent le marché de l'emailing. Bien qu'ils présentent plus ou moins les mêmes fonctionnalités, certains se distinguent des autres par leur performance et efficacité :

  • Sendinblue : cette solution s'adresse aux petites structures (TPE, indépendants, etc.). En effet, il est accessible aux petits budgets. Le tarif dépend de plusieurs facteurs comme la fréquence d'envoi, le nombre de mails envoyés par mois, etc.
  • Mailchimp convient autant aux grands groupes qu'aux petites entreprises. Son meilleur atout demeure la possibilité de relier l'outil directement à un site web.
  • Digitaleo est une plateforme proposant plusieurs canaux de communication : e-mail, messages directs, réseaux sociaux, SMS, etc. Cet outil 100 % français s'adresse aux marques ayant une boutique physique ou possédant des franchises.
  • Benchmark se démarque des autres par son interface intuitive et facile d'utilisation. L'entreprise peut créer un modèle soigné sans passer par un graphiste. Il est même possible de modifier les modèles à travers un éditeur HTML.
 
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande