Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

La Fnac veut « libérer la culture » dans sa nouvelle campagne

Publié par Tristan Rocco le | Mis à jour le
La Fnac veut « libérer la culture » dans sa nouvelle campagne

À partir du 12 juin, la Fnac lance sa nouvelle plateforme de marque avec Publicis Conseil. Elle y réaffirme son engagement en faveur de la pluralité culturelle en dénonçant l'enfermement provoqué par les algorithmes quand ils sont seuls aux commandes.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que nos habitudes culturelles se digitalisent, les algorithmes ont pris une influence considérable dans notre vie quotidienne et nous enferment dans nos goûts préétablis. Face à la toute-puissance des algorithmes, la Fnac propose un autre modèle dans lequel les algorithmes ne sont pas les seuls maîtres à bord, et l'humain conserve le premier rôle dans la démarche de recommandation pour le client.

Dans cette campagne, ce sont naturellement les conseillers Fnac qui incarnent cette vision d'une prescription humanisée. Ils l'expriment comme un cri de ralliement sur la musique Temps à Nouveau de Jean-Louis Aubert, dont les paroles apportent un écho tout particulier à la cause. Portée par sa nouvelle signature, « Libérons la culture », la Fnac invite tous les Français à la rejoindre pour faire bouger les lignes et faire vivre la pluralité culturelle.

Le dispositif se décline avec une campagne d'affichage audacieuse, qui interpelle les Français avec des accroches impactantes et une tonalité engagée. Elle vise à rappeler qu'il n'y a pas de discipline plus humaine que la culture. Elle est portée par de vrais conseillers Fnac qui se sont prêtés au jeu de la campagne.

La campagne sera lancée à partir du 12 Juin en TV et digital avec des formats 45s, 30s et plusieurs formats 15s autour des preuves phares de l'engagement de la Fnac : ses 5500 conseillers, son rôle de 1er libraire et 1ère billetterie de France, l'Eclaireur Fnac et le Fnac Live Paris. Une vague d'affichage viendra compléter le dispositif à partir du 15 juin.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande