Marketing Day - le résumé du 18 Novembre

Publié par Barbara Haddad le

Découvrez le résumé des 19 interventions de cette deuxième journée du Marketing Day 2020 réunies sous les thèmes "New Brand Ethic" et "New Consumer Centricity".

Je m'abonne
  • Imprimer
Rencontre avec la Gen Z !

La Gen Z, née après 1995, est une génération singulière qui fait face à de nombreuses révolutions : l'accélération du digital, les transformations des organisations, les prises de conscience socio-écologiques ou plus dernièrement la crise sanitaire. Sans vouloir dresser le portrait du parfait Z, il convient ainsi de mettre en lumière cinq grands paradoxes de cette génération.

Génération Z : victime ou championne de la technologie ?

L'une des principales caractéristiques allouées à notre génération reste la technologie. En est-elle victime ou championne ? Nous avons dépassé le simple constat "génération Z, génération sur-connectée" car la technologie n'est pas un sujet pour nous, incarnant par essence l'ATAWAD (anytime, any where, any device). Pourtant, cette surconsommation du virtuel, souvent décriée, et ces nouveaux modes de traitement de l'information semble être les témoins d'une génération " dé-connectée " des réalités.

Génération Z : seule ou ensemble ?

Cette déconnexion des réalités correspond d'ailleurs à une déconnexion vis-à-vis de "la vraie vie", c'est-à-dire hors du numérique, en opposition à la "vie online" conduisant à une fragmentation de l'identité (online vs offline). Bien que cette séparation se poursuive sous le prisme d'une forme de solitude, renforcée par le digital, nous souhaitons la tempérer. Ainsi, notre génération, comme les précédentes, est "ensemble" avec une alternance entre les moments de convivialités physiques et les moments digitaux.

Génération Z : active ou passive ?
Nous sommes également une génération de l'instantanéité, qui se lasse rapidement, notamment dans sa manière de consulter les médias et qui a donc tendance à consommer l'information avec une certaine forme de passivité. Mais nous n'en restons pas moins une génération réactive, active et agile qui souhaite, pense et instaure indéniablement le changement.

Génération Z : plaisir ou culpabilité ?
Notre génération, née avec le concept de développement durable, est confrontée à un dilemme inédit où viennent s'opposer plaisir à court terme et responsabilité de long terme. Cette responsabilité est presque devenue une injonction : nous devons consommer et agir de manière engagée et engageante. Finalement, il s'agit plutôt de rechercher des solutions de compromis afin de concilier plaisirs quotidiens et convictions responsables.

Génération Z : sécurité ou liberté ?
Tant sur un plan planétaire, que sanitaire ou professionnel, la génération Z fait aujourd'hui face à un sentiment d'insécurité croissant et peine à se projeter dans l'avenir. Pour y remédier, entre sécurité et liberté, nous re-positionnons la place du travail en y cherchant tant un sens pour le collectif, avec une quête d'entreprise engagée et engageante, que pour le " soi ", avec une perception du travail comme moyen d'apprentissage et d'épanouissement plutôt qu'une norme sociétale. Notre génération souhaite avant tout travailler dans une entreprise dans laquelle elle pourra s'exprimer, vivre ses passions et, en un sens, être elle-même. Agile, résiliente et affirmée, notre génération bouscule les codes.

Aujourd'hui, et d'autant plus pour les années à venir, nous partageons collectivement un grand défi. D'un côté, notre génération qui arrive sur le marché de l'emploi et dont la mission va être de faire preuve de transparence, d'audace et de détermination. De l'autre, les entreprises, les politiques, les décideurs d'aujourd'hui dont la mission va être de nous ouvrir les portes, de nous faire confiance, de faciliter notre intégration et ainsi de miser sur nous. L'avenir résulte, en un mot, en une question de compréhension mutuelle et de partage des convictions.

Rencontre avec Joséphine Ducatteau, Julie Jochim et Pierre-Antoine Flick, trois étudiants en Master 2 Distribution & Relation Client à l'Université Paris Dauphine PSL. Le talk était animé par leur professeur, Joël Plat , également Chief Business Officer chez Alltricks.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet