Comment Castorama innove avec la recherche visuelle

Publié par Floriane Salgues le - mis à jour à
Comment Castorama innove avec la recherche visuelle

Après un test de la fonctionnalité sur Brico Dépôt, Castorama lance, à son tour, un moteur de recherche visuelle sur son site Web. L'enseigne constate une nette amélioration de la conversion depuis le déploiement de cet outil d'IA en octobre 2020.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Une image vaut mille mots." Le proverbe attribué à Confucius n'a, plus de 1500 ans plus tard, pas pris une ride. Il s'est même enrichi d'intelligence artificielle (IA). En atteste le déploiement par Castorama, en octobre 2020, d'une technologie de recherche visuelle sur son site Web desktop et sa version mobile, et ce, juste à côté de l'usuelle barre de recherche textuelle. La simplicité est de mise : à partir d'une photo ou d'une image soumise par l'utilisateur à la marque, présentant un ou plusieurs objets, s'affiche un choix de produit(s) similaire(s) vendu(s) par Castorama. Pour mener à bien ce projet, l'enseigne du groupe Kingfisher s'appuie sur l'expertise en reconnaissance d'images de la start-up israélienne Syte. La marque, séduite par la "force technologique de la solution", témoigne Romain Roulleau, directeur marketing, digital et client de Castorama, "a mené des tests en amont sur la base du catalogue produits, afin de vérifier la pertinence des réponses proposées. La technologie de Syte a été la plus performante", explique celui qui était déjà à la barre lors du lancement de la fonctionnalité pour Conforama, en juin 2019.

Le groupe Kingfisher ouvre d'abord un premier POC sur le site Web de Brico Dépôt, en septembre 2020, avant de lancer la fonctionnalité sur son fleuron Castorama, quelques semaines plus tard. "Avant le confinement, déjà, j'avais de fortes velléités à tester cette technologie de reconnaissance visuelle sur un univers d'amélioration de la maison, dans une optique d'optimisation de l'expérience et de la satisfaction client, bien sûr, mais aussi pour montrer notre capacité à permettre aux consommateurs de rechercher de nouveaux produits parfois difficiles à décrire par le texte", fait part Romain Roulleau.


"Le choc des photos"

La recherche visuelle serait-elle alors le nouveau gadget à base d'IA à s'arracher ? Force est de constater que l'innovation, encore rare sur le marché français et européen, séduit bel et bien les clients des deux enseignes de bricolage. "En raison de la diversité de typologie des besoins consommateurs et de notre offre, je me doutais que l'impact sur les ventes serait significatif sur certains produits à connotation visuelle. Mais, les résultats vont au-delà de nos prévisions", se réjouit le directeur marketing, digital et client de Castorama. Ainsi, autant sur Brico Dépôt que sur Castorama, deux sites comptant de 5 à 7 millions d'utilisateurs uniques par mois, la conversion par rapport au moteur de recherche textuel et aux comportements habituels sur le site est multipliée par trois ou quatre.

Une performance obtenue sans publicité. "L'intérêt du test était de s'assurer de l'appétence des clients pour la fonctionnalité, sans communication auprès de nos consommateurs - mis à part un petit tutoriel sur le site", précise Romain Roulleau. Si plusieurs dizaines de milliers de recherches visuelles ont déjà été effectuées sur Castorama.fr à fin octobre, "le volume ne dépend pas de la qualité de la solution", relève le directeur marketing, qui juge davantage de la pertinence de la solution "apprenante" par le comportement a posteriori de la recherche (clic sur la fiche du produit et vente) que par le simple résultat de la recherche.

L'outil se prête particulièrement à l'environnement mobile - grâce à la fluidité de l'expérience entre la prise de photo sur le smartphone et le chargement sur le moteur. Et son choix ne doit rien au hasard. La marque accélère sa stratégie digitale, dans un contexte de crise de la Covid-19 où les ventes e-commerce affichent une multiplication par trois par rapport à l'automne 2019. "Nous réalisons aujourd'hui 70 % du trafic et la moitié de notre chiffre d'affaires sur mobile", confirme Romain Roulleau. La fonctionnalité rejoint en novembre l'univers de l'application mobile de Castorama, lancée mi-octobre sur Android et fin octobre sur iOS.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet